Une centaine de chercheurs d'Amérique du Nord et d'Europe se réuniront à l'Université du Québec à Rimouski, du 4 au 7 juin, à l'occasion du 14e Symposium international sur la biogéochimie des estuaires.

Un texte de Julie Tremblay d'après les informations d'Ariane Perron-Langlois

Ce symposium, présenté tous les deux ans, permet aux chercheurs de partager le fruit de leurs recherches et de mieux comprendre les milieux côtiers. L'UQAR l'avait accueilli il y a 20 ans, en 1997.

L'estuaire du Saint-Laurent on le connaît, mais dans ce cas-ci, on va parler des estuaires du monde entier, avec des spécialistes de partout, de tous les continents ou presque.

Marc-André Villard, doyen de la recherche à l'UQAR

Selon le chercheur, cet événement sera l'occasion de comparer les problématiques observées ailleurs dans le monde avec celles qui sont propres aux milieux côtiers de la région et du reste du Québec.

Grandes marées et contaminants

Qui plus est, les grandes marées du 30 décembre 2016 seront aussi matière à discussion pour les chercheurs qui tentent de mieux comprendre les interactions entre le milieu marin et le continent.

Ils remarquent d'ailleurs que les sédiments qui sont emportés par les vagues ont des impacts sur les espèces qui vivent dans le Saint-Laurent :

« Il y a de l'érosion qui est tellement forte qu'il y a du carbone qui était fixé depuis très longtemps qui se retrouve dans le milieu aquatique, c'est des situations qui sont relativement nouvelles [...] donc ça ouvre des nouvelles questions pour les chercheurs », affirme Marc-André Villard.

Les contaminants issus des déchets informatiques sont aussi de plus en plus présents dans les milieux marins, un phénomène très peu documenté jusqu'à maintenant, selon Marc-André Villard.

Ces contaminants-là se retrouvent de plus en plus en milieu naturel avec des connaissances qui sont peu connues et on ne connaît pas bien non plus le comportement de ces substances-là dans le milieu.

Marc-André Villard

Plusieurs activités grand public seront également présentées dans le cadre de la Journée mondiale des océans, le 8 juin. La programmation sera dévoilée en avril.

Plus d'articles

Commentaires