Le martinet noir (Apus apus) a battu le record de vol sans se poser de toutes les espèces d'oiseaux en restant en l'air jusqu'à dix mois, ont déterminé des ornithologues suédois.

Pour l'établir, le Pr Anders Hedenström, biologiste à l'Université Lund, et ses collègues ont utilisé les données transmises par de petits récepteurs attachés à 13 martinets.

Ils ont ainsi pu déterminer que ces oiseaux, qui mesurent de 16 cm à 17 cm de longueur, se posaient seulement pendant deux mois de l'année, au moment de la reproduction. Pendant les dix autres mois, ils sont en vol, se nourrissant et hibernant tout en migrant vers le sud du Sahara.

Les informations recueillies par l'équipe de recherche ont aussi montré que certains des martinets noirs se posaient brièvement la nuit, quelquefois la nuit entière.

Certains ont passé plus de 99,5 % de leurs dix mois de migration et d'hibernation en vol, alors que d'autres oiseaux ne se sont pas posés une seule fois pendant ces dix mois.

Dorment-ils?

Chaque jour, au crépuscule et à l'aube, les martinets noirs montent jusqu'à une altitude de 2000 à 3000 mètres. Le Pr Hedenström pense qu'ils dorment peut-être lorsqu'ils planent pour descendre, mais il n'existe aucune donnée qui le prouve à l'heure actuelle.

Les martinets qui ont effectué un vol ininterrompu ont vu pousser de nouvelles plumes de vol sur les ailes et la queue, ce qui n'a pas été le cas pour ceux qui se sont posés occasionnellement. Des différences qui pourraient être des indicateurs de leur état de santé, selon les auteurs de ces travaux publiés dans la revue Current Biology.

En juin, une étude publiée dans Science indiquait que les frégates du Pacifique, de grands oiseaux à la queue fourchue, peuvent voler pendant plus de deux mois sans se poser lors de leurs migrations transocéaniques.

Ces oiseaux de mer énigmatiques, car difficilement observables, se nourrissent de poissons volants et possèdent de larges ailes qui leur donnent l'envergure et la capacité exceptionnelle de planer.

Plus d'articles