Retour

Une finale régionale d'Expo-Sciences dénuée de projets gaspésiens ou madelinots

La finale régionale d'Expo-Sciences pour le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Iles-de-la-Madeleine prend fin dimanche midi au Cégep de Matane. L'intérêt pour cette activité semble toutefois en baisse cette année puisqu'aucune école de la Gaspésie ou des Îles n'a présenté de projets.

Au total, 44 élèves des écoles secondaires du Bas-Saint-Laurent ont présenté un projet de vulgarisation scientifique à l’occasion de l’événement.

Pour se démarquer auprès du jury, les jeunes ont dû vulgariser leur projet scientifique, sans toutefois tomber dans la simplicité. Un défi de taille pour ces élèves passionnés de sciences.

Diminution possible de l’intérêt pour l’Expo-Science

Les organisateurs notent que l'intérêt pour les sciences a diminué au cours des dernières années. Par exemple, cette année, aucune équipe de Matane n’a présenté de projet scientifique, et ce, même si l'événement s'y déroulait.

De la même façon, aucune école de la Gaspésie ou des Îles-de-la-Madeleine n'a présenté de projets.

Malgré cela, Alexis Lapointe, un jeune Matanais, semblait apprécier sa visite de l’Expo-Sciences.

« Les sciences et les mécaniques, c'est quelque chose qui m'intéresse assez. Une Expo-Sciences, ça le dit dans le nom, donc j'ai accroché et j'ai décidé de venir », s’enthousiasme-t-il.

Vers la finale provinciale

Au total, 27 équipes concourent pour obtenir leur laissez-passer pour la grande finale provinciale. Seulement neuf équipes pourront y participer.

Les élèves de la région doivent donc redoubler d’originalité pour convaincre le jury de les sélectionner.

« J'ai choisi d'aborder la relativité restreinte. C'est la théorie de la déformation de l'espace et du temps d'Albert Einstein. Il l'a publiée en 1905 », mentionne Xavier Bérubé, un élève de l'école secondaire de Trois-Pistoles.

De son côté, Annabelle Bernier, une autre élève de l'école secondaire de Trois-Pistoles, travaille à décrire la forme d’entraînement idéal.

« On croit que c'est un sujet d'actualité et que beaucoup de personnes se demandent ce qui est mieux: la course, le vélo, le gym ou les sports? Donc, on essaie de trouver des réponses », explique la jeune fille.

La finale provinciale se tiendra du 19 au 22 avril à Shawinigan.

D’après les informations de Martin Toulgoat