Retour

Une mission de l'Agence spatiale canadienne aux couleurs de l'Abitibi

L'organisme Nanikana Aérospatiale de Val-d'Or participera à une mission de l'Agence spatiale canadienne au mois d'août prochain. Il s'agirait de la première organisation de membres amateurs du Québec à se qualifier pour une telle mission de l'Agence spatiale canadienne.

Un texte de Jocelyn CorbeilNanikina pourra ainsi intégrer un module à la nacelle d'un ballon stratosphérique, qui sera lancé à partir de la base de lancement à Timmins, en Ontario.Le ballon devrait atteindre une altitude d'une trentaine de kilomètres et la durée de vol serait d'une douzaine d'heures.

« Le but de cette mission-là, c'est de tester nos communications au sol et tester l'alimentation électrique avec les panneaux solaires, pour continuer le développement de notre futur micro satellite. Le développement final devrait commencer en 2020 », indique Jean-François Nadeau, président de Nanikana Aérospatiale.Valoriser la scienceJean-François Nadeau explique que son groupe souhaite mieux faire connaitre les sciences auprès des jeunes de l'Abitibi-Témiscamingue.

« Le micro satellite est une excuse qu'on se donne chez Nanikana pour promouvoir les sciences auprès des jeunes de la région, promouvoir l'aérospatiale, leur faire aimer les sciences. Une des façons qu'on a trouvé, c'est en leur montrant concrètement que quelqu'un de l'Abitibi-Témiscamingue est capable de construire un micro satellite et est capable de se faire mettre en orbite! », ajoute-t-il.Nanikana Aérospatiale procédera à un « pré-vol » en juin afin de tester ses systèmes.Le groupe a besoin d'un support financier afin de compléter les étapes de préparation et satisfaire aux exigences.