Jupiter, Saturne, Neptune, Uranus... Il n'y a pas que les planètes géantes qui se parent d'un anneau. Haumea, une planète naine qui se trouve à près de 8 milliards de kilomètres du Soleil, en arbore un très dense, rapportent mercredi des astronomes dans la revue Nature.

« Notre découverte prouve qu'il y a beaucoup plus de diversité et d'imagination dans le système solaire qu'on ne le pensait », explique Bruno Sicardy, astrophysicien à l'Observatoire de Paris et coauteur de l’étude.

Sur les huit planètes que contient le système solaire, quatre sont qualifiées de géantes gazeuses : Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. On a longtemps cru que les anneaux étaient une de leurs caractéristiques, notamment les disques majestueux de Saturne que l’on peut observer depuis la Terre.

Or, l'une des cinq planètes naines recensées dans le système solaire, Haumea, a révélé le sien devant une douzaine de télescopes le 21 janvier 2017. Sachant qu’elle passerait devant une étoile à cette date précise, les chercheurs ont braqué leurs lentilles afin de définir la taille de cette planète naine grâce à l’ombre qu’elle projetterait.

« Il y a plusieurs explications possibles derrière la formation de l’anneau, explique José Luis Ortiz, chercheur à l’Institut d’astrophysique d’Andalousie à Nature. Cela peut provenir d’une collision avec un autre objet ou de la matière relâchée par la rotation trop rapide d’Haumea. »

Découverte en 2004, Haumea tourne très vite sur elle-même et fait une rotation en 3,9 heures seulement. Du coup, elle s'est allongée, explique Bruno Sicardy, et a pris la forme d'un ballon de football de 2320 km de long.

Toutefois, cet objet céleste de la ceinture de Kuiper prend 284 années pour compléter son orbite autour du Soleil, indiquent les chercheurs.

Plus d'articles

Commentaires