Retour

Vers la réouverture du musée de fossiles de Tumbler Ridge

Le Centre de recherche en paléontologie et musée de la rivière Peace, en Colombie-Britannique, a récolté la moitié du financement nécessaire pour ses activités pendant l'été.

En mars, le conseil du district de Tumbler Ridge a refusé la demande de 200 000 $ en financement pour le centre. C’est le montant nécessaire pour l’ouverture du musée pendant un été. Le centre a, depuis, fermé ses portes et congédié son personnel.

Charles Helm, un des membres du conseil d’administration de la Fondation du musée de Tumbler Ridge, dit que depuis, le district régional leur a accordé un financement de 50 000 $, et le musée a reçu un don pour le même montant.

« Si nous pouvons amasser 150 000 $, nous pourrions ouvrir dès le 1er juin, et essayer de recueillir le reste pendant l’été », souligne M. Helm. Il a bon espoir de pouvoir y arriver d’ici la fin du mois de mai.

Charles Helm critique toutefois l’incertitude pour le financement du musée au fil des ans. Il affirme que la Colombie-Britannique est la seule province au pays à ne pas financer les fouilles et les ressources paléontologiques.

« Dans toutes les provinces canadiennes, le gouvernement provincial s’occupe des activités entourant la paléontologie et les fossiles. Mêmes choses aux États-Unis. Chaque État est responsable de ses ressources », explique-t-il.

M. Helm croit que Victoria doit s’impliquer davantage, si le gouvernement veut éviter de perdre la plus importante collection de fossiles en Colombie-Britannique.