Un zinnia orange a fleuri dans la Station spatiale internationale (SSI), a annoncé dimanche l'astronaute américain Scott Kelly sur Twitter. Il est devenu du même coup la première fleur à éclore en dehors de l'atmosphère terrestre.

Faire pousser des fleurs dans l'espace n'est pas chose aisée. Les zinnias cultivés dans la SSI ont eu de la difficulté à pousser en raison de la microgravité et de la forte humidité dans l'habitacle. Ils semblent toutefois s'être ressaisis grâce aux bons soins des astronautes.

Le zinnia est une fleur annuelle qui pousse facilement sur Terre. Très présente au Mexique, on la retrouve aussi dans plusieurs autres pays de l'Amérique latine. Ses pétales peuvent arborer différentes couleurs : orange, blanc, jaune, rouge, violet ou lilas.

Pourquoi faire pousser des plantes dans l'espace?

Cette floraison s'inscrit dans un programme plus large baptisé « Veggie » (diminutif pour vegetables, légumes en français), qui vise à faire pousser des plantes dans l'espace en vue de missions habitées vers la planète Mars. À terme, l'Agence spatiale américaine (NASA) souhaiterait que les astronautes puissent s'alimenter de manière autonome dans l'espace.

Des laitues ont déjà été cultivées avec succès dans la SSI. Les premières feuilles ont été mangées l'an dernier. Des tomates devraient également s'ajouter au menu des astronautes au cours de 2016.

Toutes ces plantes sont cultivées par hydroponie, c'est-à-dire à l'aide de substances nutritives, sans le support d'un sol. La NASA évalue que cette technique nécessite moins d'eau et d'engrais, pour un résultat trois fois plus rapide.

Plus d'articles

Commentaires