Des scientifiques ont découvert ce qu'ils pensent être l'ancêtre le plus ancien des humains, une créature de mer microscopique qui vivait il y a environ 540 millions d'années. Portrait.

Un texte d'Alain LabelleNommé Saccorhytus, l’animal représente en quelque sorte le premier pas évolutif qui conduira aux poissons et aux vertébrés, dont les humains.

En fait, le Saccorhytus est le plus primitif des deutérostomiens découverts jusqu'à maintenant. Cette espèce a été mise au jour dans des microfossiles de la province du Shaanxi, dans le centre de la Chine.

En isolant les fossiles de la roche environnante, puis en les étudiant sous un microscope électronique et en utilisant la tomodensitométrie, l'équipe internationale de paléontologues a pu « reconstruire » l’apparence du Saccorhytus.

L’animal état muni d’une grande bouche et avait un corps elliptique. Il ne dépassait pas le millimètre et devait vivre entre les grains de sable du fond marin.

Il était aussi recouvert d'une peau mince relativement souple. Le Saccorhytus devait se déplacer grâce à la contraction de ses muscles.

Étrangement, les paléontologues n’ont détecté aucune preuve que l’animal possédait un anus. Cette réalité laisse à penser qu’un seul orifice servait pour manger et extraire la nourriture.

À l'oeil nu, les fossiles que nous avons étudiés ressemblent à de minuscules grains noirs, mais au microscope, les détails apparaissent.

Le professeur Simon Conway Morris, Université de Cambridge

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature.

Plus d'articles

Commentaires