Le chien adopte certains traits de personnalité de son meilleur ami humain, confirment les travaux de chercheurs autrichiens.

Un texte d'Alain LabelleEn fait, la Dre Iris Schoberl et ses collègues de l’Université de Vienne expliquent que les chiens peuvent en quelque sorte être le miroir de l’anxiété et de la négativité de leur maître.

D’un côté plus positif, un toutou relax et amical peut également influer sur la personnalité de son maître en l’aidant à gérer son stress.

En 2016, des chercheurs américains avaient montré que le toutou était capable de comprendre des expressions du visage et des intonations de voix, et pouvait ainsi avoir une idée de l'humeur d'une personne.

Dans les présents travaux, plus de 100 chiens et leurs maîtres ont effectué plusieurs tests (par exemple, la réaction à une menace) et mesures (par exemple, la fréquence cardiaque).

Des échantillons de salive ont également permis de mesurer les niveaux de cortisol, une hormone sécrétée par le cerveau et qui est un marqueur établi du stress.

Les propriétaires ont ensuite été évalués pour cinq grandes caractéristiques d’une personnalité :

  • la nervosité
  • l'extraversion
  • l’ouverture à l’expérience
  • l'agréabilité
  • la consciencieusité

La personnalité des chiens était aussi établie à l’aide d’un questionnaire soumis au maître.

Les résultats montrent que les propriétaires et les chiens influencent les mécanismes d'adaptation l'un de l’autre, mais l’humain serait plus influençable que le chien.

Nos résultats laissent à penser que les propriétaires et leurs chiens sont des dyades sociales [un groupe de deux], et qu’ils influencent mutuellement leur adaptation au stress.

Dre Iris Schoberl

Cela confirme, selon la chercheuse, que les partenaires canins sont sensibles aux états émotionnels de leurs propriétaires et qu’ils peuvent refléter leurs émotions. Ils peuvent donc recueillir des informations émotionnelles des gens et ajuster leur comportement en conséquence.

Le détail de cette recherche est publié dans la revue PLOS ONE.

Les chiens vivent aux côtés des humains depuis plus de 33 000 ans. En 2013, des chercheurs russes ont découvert une dent dans les montagnes Altaï en Sibérie qui serait celle d'un ancêtre du chien moderne. Selon l'analyse ADN, le fossile serait génétiquement plus près du chien que du loup.

Plus d'articles