Un petit garçon de huit ans est devenu au cours des derniers jours le plus jeune greffé des deux mains de l'histoire. Après avoir récupéré convenablement, il entend utiliser ses nouveaux outils pour réaliser un rêve en apparence banal : lancer un ballon.

Zion Harvey a été présenté à la presse mardi, lors d'une conférence de presse organisée par l'Hôpital pour enfants de Philadelphie, où des chirurgiens l'ont opéré en compagnie de collègues de Penn Medicine.

Le petit garçon de huit ans dit s'être senti « bizarre en premier lieu, et bien ensuite ». Il devra encore passer quelques semaines à l'hôpital avant d'obtenir l'autorisation de retourner chez lui, à Owings Mills, en banlieue de Baltimore.

Zion Harvey est un garçon au parcours bien particulier. Atteint d'une septicémie [une infection grave qui se répand dans le corps par le sang, NDLR] dès son plus jeune âge, il a perdu ses deux mains et ses deux pieds, avant de subir une greffe du rein à l'âge de quatre ans.

Ironiquement, c'est cette greffe qui lui a permis d'être choisi pour cette opération, dirigée par le Dr Scott Levin : ayant déjà reçu un rein de sa mère, il prenait déjà des médicaments pour empêcher le rejet d'un organe lorsque sa famille a été approchée pour l'opération.

Comme beaucoup d'enfants souffrant de graves problèmes de santé, il démontrait en outre « une maturité dépassant de loin ses 8 ans », a dit le Dr Levin. Enfant brillant et précoce, il a appris à marcher avec des prothèses, mais aussi à manger, à écrire et même à jouer à des jeux vidéos.

Il disait cependant qu'il avait hâte de pouvoir lancer un ballon de football...

Menée par une équipe multidisciplinaire de 40 personnes, l'opération subie par Zion Harvey a duré plus de 10 heures. L'équipe a utilisé des plaques et des vis pour fixer les os. Une fois les artères et les veines reconnectées et la circulation sanguine rétablie, les chirurgiens ont connecté les tendons, les muscles et les nerfs.

« Cette opération est le résultat d'années d'entraînement, suivies par des mois de préparation par une équipe remarquable », a commenté le Dr Levin. L'équipe médicale a par ailleurs rendu hommage à la « générosité du donneur et de sa famille », sans laquelle cette opération n'aurait pas pu avoir lieu.

La première greffe des deux mains et des deux avant-bras a eu lieu en 2000 à Lyon, en France. Le patient était un peintre en bâtiment blessé dans l'explosion d'une fusée artisanale. Depuis, de nombreux adultes ont subi la même opération. 

Plus d'articles

Commentaires