Retour

Ces théories du complot en temps de pandémie : quoi et pourquoi?

Covid-19 avec des pilules

Une situation surréaliste comme celle que l’on vit depuis quelques mois occasionne des impacts différents et des réactions propres à chaque personne… Plusieurs vivent de l’anxiété, alors que d’autres sont dans le déni. Puis, il y a ceux qui, en cette pandémie de la COVID-19, crient au complot. Dans le cas présent, les théories du complot semblent se multiplier. Quelles sont ces fameuses théories et pourquoi certaines personnes y adhèrent-elles?

 

Petite note importante : cet article ne fait qu’exposer une poignée de théories du complot nées durant cette pandémie du nouveau coronavirus; il ne suggère en aucun cas qu’il s’agit de notre ligne de pensée ici, à Sympatico.

 

Selon un sondage réalisé en avril dernier, 10% des Canadiens croient à certaines théories du complot issues de la COVID-19, notamment celles liées à la recherche d’un traitement et d’un vaccin ou en ce qui a trait aux raisons derrière cette éclosion et qui en sont véritablement les responsables. Un mois plus tard, un autre sondage stipulait que 46% des Canadiens croient désormais à au moins une des théories du complot qui circulent le plus.

 

Théories du complot : le comment du pourquoi

Des experts en santé mentale et en gestion de crise expliquent la situation assez simplement : le confinement à la maison, la peur et le manque d’information ou, en même temps, l’abondance d’information de sources différentes, sont à la base même de ces théories du complot. Le fait de rester à la maison pendant une longue période sans travailler, pour certaines personnes, a créé beaucoup de temps libre à l’horaire normalement chargé. La curiosité ainsi piquée, la recherche poussée sur le Web est devenue un passe-temps pour plusieurs. Une fois des informations dites probables ou stupéfiantes dénichées, le bon vieux bouche à oreille se fait aller (à distance, dans le cas présent) et les théories se répandent. La peur de l’inconnu y joue aussi pour beaucoup. C’est dans la nature humaine de vouloir trouver un responsable ou une explication à toute chose. 

 

7 théories du complot à la COVID-19 les plus « populaires »

  1. Le virus aurait été créé en laboratoire, en Chine, dans le but d’être volontairement introduit dans la population, afin « d’éliminer » une partie de la population mondiale.
  2. Avec la création d’un vaccin, le milliardaire américain Bill Gates souhaiterait véritablement tuer 15% de la population mondiale, puis implanter des puces électroniques aux autres personnes. Le vaccin de Bill Gates contiendrait un certain « poison » qui viserait précisément à anéantir l’Afrique.
  3. La technologie 5G (futur réseau de téléphonie sans fil plus rapide et plus efficace) serait directement liée à la COVID-19, car une multitude de tours pour le 5G ont été construites autour de Wuhan, la ville chinoise où est initialement apparu le coronavirus. Le virus existerait donc pour dissimuler les effets nocifs sur la santé de la technologie 5G.
  4. Dans le même ordre d’idées, le virus « communiquerait » d’une personne à l’autre par l’entremise d’ondes radio 5G, supprimant ainsi leur système immunitaire.
  5. Se rincer régulièrement le nez avec une solution saline serait un bon moyen de protection contre une infection grave liée à la COVID-19.
  6. Un médicament comme l’hydroxychloroquine (un anti-inflammatoire et antipaludique) serait efficace pour traiter les complications du nouveau coronavirus. Le président américain Donald Trump est un fervent défenseur de cette théorie. Les États-Unis viennent d’ailleurs d’envoyer deux millions de doses d’hydroxychloroquine au Brésil, pays actuellement durement touché par la COVID-19. Pourquoi? Parce que M. Trump et le dirigeant brésilien sont sur la même longueur d’ondes, à ce niveau.
  7. Les statistiques sur les décès liés à la COVID-19 seraient « trafiquées » par les autorités et les gouvernements des pays, à travers le monde. Pourquoi? Pour faire peur et exercer un certain contrôle sur la population, car, véritablement, le coronavirus ne serait qu’une simple grippe.

 

La conclusion à tirer? Des théories du complot et des mythes, il y en aura toujours. Et tenter de démêler ce qui est vrai de ce qui est faux demeurera une mission impossible pour certains et un passe-temps comme un autre pour plusieurs… 

 

(sources : ledevoir.com, ici.radio-canada.ca, lesoleil.com et journaldemontreal.com)