Retour

Du poil, ici et là, mais pourquoi?

Torse dun homme poilu

Le poil, ça sert à quoi exactement ? Nous protéger, certes. Mais de quoi? Pour chaque endroit, une fonction... ou presque.

Tout comme d’autres espèces de mammifères et leur pelage ou fourrure, les poils peuvent servir d'isolant thermique. Par exemple, les poils sur notre tête, que vous connaissez sous l'appellation de cheveux, ne servent pas qu’à faire joli. D’après certains scientifiques ils auraient contribués à protéger notre tête et notre précieux cerveau de la chaleur et du froid.

Les poils peuvent aussi aider à réguler la température de notre corps. Par exemple, lorsque vous avez chaud et que vous suez, le poil retient les gouttes de sueur qui permettront de refroidir le corps. Une fonction qui était d’autant plus nécesaire autrefois, lorsque nous avions une pilosité beaucoup plus forte et que l’humain devait directement faire face au affronts du climat. Voilà qui expliquerait donc la présence de poids sous les aisselles.

Oeil et cils

Crédit photo: Wikipedia

Les poils nous protégent aussi des éléments. Les poils des sourcils et des cils, notamment, protègent nos yeux de la pluie, de la sueur et de la poussière. Quant aux poils pubiens, ils auraient pu avoir un rôle à jouer dans la protection contre certains microbes et l’environnement de façon générale.

Barbes, moustaches et cie.

Si la couleur et les motifs du pelage sont des signes de reconnaissance chez certains animaux, pourrait-on supposer la même chose pour nous? En quelques sortes, car la distribution du poils distingue entre autres l’homme et la femme.

Crédit photo: Thinkstock - Nata Zekhova

L’apparition de pilosité facial - moustache, barbe - chez les hommes au moment de la puberté, est aussi un signe du passage à l’âge adulte, et donc, d’une certaine façon, un signe de virilité qui pouvait contribuer à identifier les hommes ''prêts'' à la reproduction. Le poil a également souvent joué un rôle dans certaines cultures en terme de distinctions sociales, emblème, par exemple, de certains statuts.  

Plus étonnant encore, nous sommes tous égaux quand il s'agit de poils! Vous avez compris, nous en avons tous le même nombre, à quelques poils près, et semblerait-il, autant que les singes! Ce qui vous différencie de votre oncle qui vous semble couvert de poils à la grandeur, c’est en fait la longueur et l’épaisseur de ces derniers.

Pourquoi leur faisons-nous la guerre?

Femme se rasant les aisselles

Crédit photo: Thinkstock - Offstocker

Pour des raisons sans doute liées à l'évolution. Certains chercheurs croient d'une part, que les poils aurait également pu cacher certains parasites. L’association poil-parasite aurait donc pu nous inciter à vouloir s’en débarasser. Qui plus est, notre mode de vie actuel, est bien loin de celui du chasseur ou cueilleur d’antan, qui avait besoin besoin d’une protection naturelle contre les éléments et le climat.

Aujourd’hui, abris, vêtements, etc. semblent plutôt pourvoir à ces fonctions. Malgré tout, le poil n’a pas dit son dernier mot, surtout en matière esthétique: suffit de penser aux modes capillaires ou encore au retour en force de la barbe.

Personnage de Ron Swanson

Crédit photo: tv.com

Découvrez d’ailleurs 10 moustaches qui sont passées à l’histoire.

 

Plus d'articles

Commentaires