Retour

Les aînés, plus intelligents que leurs frères et soeurs?

Jeunes frères jouant ensemble

Votre  grande soeur ou grand frère aurait-il un QI plus élevé que le vôtre? Il faut croire que oui si l’on se fie à une étude menée par des chercheurs d'une université allemande sur 20 000 personnes au Royaume-Uni. C'est en voulant connaître l'influence du rang de naissance sur la personnalité que les chercheurs ont pu observer que les aînés avaient en moyenne un quotient intellectuel de 1,5 point plus élevé que l'enfant suivant. Le quotient aurait également tendance à décroître à chaque enfant suivant, quoique toujours de façon minime, soit autour de 1,5 points.

Avant de crier victoire si vous êtes l’aîné et de vous insurger si vous êtes le cadet d’une fratrie, sachez que ce résultat n’a rien à voir avec la génétique; l'éducation et l’attention des parents envers leur premier enfant en seraient plutôt la cause… Les premiers-nés bénéficieraient en effet de plus d’attention et de temps avec leurs parents. Enfin, lorsque le petit frère ou la petite soeur fait son arrivée, l'aîné aurait tendance à endosser un rôle de tuteur, qui jouerait aussi en faveur de son intellect.

Ces deux facteurs, qui contribueraient à rendre les aînés plus responsables, auraient ainsi une incidence sur le développement de leurs capacités intellectuelles. "Enseigner des choses aux autres demande des capacités cognitives élevées : les enfants doivent se rappeler de leurs propres apprentissages, les structurer et les mettre en forme afin de les rendre explicables à leurs petits frères et petites soeurs, ce qui peut engendrer une hausse de l'intelligence chez les aînés", explique la chercheuse Julie Rohrer au Telegraph. Évidemment, les chercheurs rappellent que ces résultats demeurent une moyenne. 

Et la personnalité? D'après eux, le rang de naissance aurait peu d'impact sur les traits de caractère, contrairement aux conclusions d'autres recherches menées précédemment sur le sujet...

Commentaires