Retour

10 anglicismes... d'origine française

Femme parlant français

La langue française semble bien souvent emprunter des mots à l'anglais, pourtant, plusieurs expressions que l’on croit être des anglicismes, sont en réalité d'origine française! Avant le XVIIIe siècle, la langue anglaise a d'ailleurs emprunté bien des mots à la langue française, même que son vocabulaire, sa syntaxe et sa grammaire ont été grandement influencés par la langue française, notamment le normand. Voici 10 anglicismes... qui sont pourtant d'origine française.

Flirter

Homme et femme souriant

Crédit photo: Thinkstock-Marinovicphotography

Le fameux mot anglais tire ses origines d’un verbe de l’ancien français: fleureter!

Associé également à une vieille expression «conter fleurette», en référence à l'effeuillage d'une fleur (mignon tout de même), le terme serait passé du côté de l'anglais. Pour la petite histoire, sachez qu'on relève l'usage de «fleurette» comme un petit compliment d'amour, aussi loin qu'en 1484.

Denim

Jeans bleu

Crédit photo: Thinkstock-Robypangy

«Denim» serait en fait un dérivé du terme français «serge de Nîmes», autrement dit, une contraction de «de Nîmes», la ville où l’on confectionnait cette toile bleue, également appelée Bleu de Gênes, utilisée pour les pantalons de marins. Le Bleu de Gênes aurait d’ailleurs donné naissance à «blue-jeans»...

Bacon

Bacon cru

Crédit photo: Thinkstock-Anamejia18

Le mot anglais «bacon» est en fait un emprunt à l’ancien mot français «bacon», et qui faisait référence à la chair de porc, surtout du porc salé, ou du lard salé. Mais attention, l’ancien français bacon aurait été emprunté au germanique *bakko ou jambon, flèche de lard.

Budget

Tirelire en cochon et argent

Crédit photo: Thinkstock-Izzzy71

Eh oui! Vous serez sans doute étonnés d’apprendre que le mot budget provient de l'ancien français «bougette», le nom donné à un petit sac de cuir servant de bourse. Le mot est exporté en Angleterre au Moyen-Âge où il désignera le sac du chancelier à l'Échiquier, dans lequel il présente au les comptes et autres pièces justificatives au parlement. Il prendra alors progressivement le sens actuel de «budget». Le mot qui avait disparu de la langue française durant plusieurs siècles, revient ainsi au XVIIIe de l'anglais, avec son nouveau sens. 

Tennis

Joueur de tennis

Crédit photo: Thinkstock

Le mot anglais «tennis» aurait d’abord été emprunté au français. Tennis ça sonne pas un peu comme… tenez? Exactement. Le mot «tennis» proviendrait de «tenez»; ce que les joueurs se criaient à l'époque au moment de servir. Le mot, déformé en moyen anglais en «tenetz», «teneys» ou «tenes», a fini par devenir tennis.

Stress

Homme stressé

Crédit photo: Bhernandez-Wikipedia

Le mot «stress» tire ses origines du latin, plus précisement du verbe stringere, signifiant «rendre raide», «serrer», «presser». C’est Hans Selye qui a d’abord employé le terme stress dans les années 1920, alors qu’il complétait ses études médicales... à l’Université de Montréal!

Manager

Femme avec des post-it et tablette

Crédit photo: Thinkstock-Szepy

À l’origine de manager, sachez qu’on trouve l’ancêtre de tous les «managers», soit... une ménagère! Si le mot anglais fait sourciller bien des francophones, manager proviendrait du mot français ménager, et management de ménagement, qui faisait référence à la gestion des affaires courantes. 

Challenge

Combat

Crédit photo: skitterphoto.com

Qui l’eût cru? Le mot anglais challenge a été emprunté à la langue française. Au XIIe siècle, on utilisait le mot «chalenge» pour parler d'une fausse accusation, puis de litige en latin médiéval, et enfin au moment de son introduction dans la langue anglaise, de dispute, provocation et défi.

Toast

Sandwich avec pain grillé

Crédit photo: Thinkstock-Annamoskvina

Le mot anglais «toast» est en fait issu de l’ancien français «toster» qui veut dire «rôtir, griller», provenant pour sa part du latin tostus.

Pour ce qui est de «porter un toast», une tradition en France voulait que l’on partage un même verre de vin dans lequel on immergeait une «toast» (alors nommée tostée), pour honorer une personne, qui devait ensuite manger la dite toast.

La pratique a été adoptée en Angletterre au XIIe siècle et ensuite transformer en «toast» ou «porter un toast» en France. Pourquoi dit-on santé en levant son verre? Alors ça, c'est une autre histoire...

Hobby

Petit cheval jouet

Source photo: direct.asda.com

«Hobby» proviendrait de «hobby-horse», un terme anglais bien sûr, mais qui dériverait pour sa part de l’ancien français hobin ou aubin, faisant référence au trot ou galop et au fait de monter un petit cheval.

Le terme aurait évolué en «hobeler» ou «hober», signifiant entre autres bouger et secouer. Le mot aurait par ailleurs fait bien des bonds entre le français, l'anglais et même l'allemand. 

Voici quelques «vrais» anglicismes employés couramment.

Commentaires