Retour

Une chercheuse crée par accident une batterie qui pourrait durer à vie

La batterie rechargeable des milliers de fois et la chercheuse Mya Le Thai

Des chercheurs de l’université de Californie à Irvine sont parvenus à mettre au point une batterie qui dure 400 fois plus longtemps et qui pourrait éventuellement durer à vie.

C'est en étudiant les matériaux de batteries, que les scientifiques ont accidentellement trouvé une façon de pouvoir les recharger des centaines de milliers de fois. C’est Mya Le Thai de l’université de Californie à Irvine, qui a en fait découvert la chose par hasard, en manipulant des nanofils avec un gel électrolyte.

En enveloppant les nanofils d’or d’oxyde de manganèse et en remplaçant le lithium par un gel d’électrolyte, le gel et le revêtement auraient entraîné une réaction empêchant la corrosion de la batterie. Résultat, au cours des tests effectués par la suite, cette batterie aurait pu subir 200 000 cycles de recharge (400 fois plus qu’une batterie conventionnelle) avant de commencer à se dégrader (une baisse de 5% de ses capacités).

Bien sûr, avant de crier au miracle, certaines limitations demeurent. D’une part, la présence d’or, bien qu’en très petite quantité, fait grimper le coût de production, mais rien n’est encore perdu. Les chercheurs tenteront de voir si un autre métal moins dispendieux pourrait être employé, comme le nickel.

Les lapins Duracell et Energizer n'ont plus qu'à bien se tenir...

Commentaires