Retour

Comment reconnaître un menteur?

Homme croisant ses doigts derrière son dos

Comment reconnaître un menteur? Si certains sont passés maîtres dans l’art de mentir, d’autres ont développés quelques tactiques pour les déjouer...Voici quelques-uns des signes à observer afin de détecter un menteur.

Les gestes qui en disent long

Plusieurs éléments du langage non-verbal peuvent nous aider à repérer un mensonge ou un menteur; du regard, en passant par les mouvements et la posture, certains gestes peuvent trahir un mensonge.

Déjà, la position de la tête peut vous renseigner sur l’honnêteté de votre interlocuteur. Si la tête penchée est reconnue pour être un signe d'ouverture, l’inverse, une tête droite et rigide, est un signe de fermeture pouvant indiquer un ''autocontrôle''. Si le ton de la voix est changée ou encore que la personne bouge souvent ou se détourne de vous, il y a également de bonnes chances qu’elle essaie, encore une fois, de maintenir le contrôle, afin de paraître crédible. Dans le doute, jeter un regard ''soupçonneux'' à cette personne, si celle-ci baisse la tête ou encore dirige ou balance son corps vers l’arrière, il y a peut-être anguille sous roche...

Un autre signe auquel il faut rester attentif: le regard qui va droit dans les yeux. Si l'on pourrait croire que cela dénote de la franchise, ce n'est pas toujours le cas. Comme explique Eric Goulard, auteur du livre "Les mensonges en action", à topsanté.com, "les menteurs produisent plus de contacts visuels pour s'assurer qu'ils sont crus". Par contre, si la personne ne vous regarde pas dans les yeux et a le regard fuyant, alors qu’habituellement c'est plutôt l'inverse, il y a sans doute matière à vous poser des questions. Finalement, on retient qu'un langage corporel ou comportemental inhabituel est généralement, de mauvais augure.

Parmi les autres signes pouvant dévoiler un mensonge, on note également des ''démangeaisons'' au niveau du cou, un frottement des mains et des micro-contacts chez l'interlocuteur. Dans le même ordre, se lécher les lèvres ou encore manipuler ses vêtements peuvent également traduire un besoin de se ''rassurer'' chez l'interlocuteur, soit par manque de confiance en soi...ou par culpabilité.

Image représentant le mensonge pris dans le sac

Crédit photo: Wildpixel - Thinkstock

Si ces éléments laissent toujours planer un doute, vous pouvez lui demander de répéter son histoire, non pas à partir du début. Ayant mémoriser son histoire du début à la fin, il pourrait perdre ses repères.

Si son histoire ou ses réponses contiennent trop de détails, c’est possiblement le signe qu’il tente de la rendre plus crédible. Prenez garde aussi à ne pas confondre assurance et cohérence. En effet, si l’interlocuteur raconte son histoire avec assurance, elle n’est peut-être pas cohérente pour autant; usez de votre jugement plutôt que de vos émotions pour y voir clair.

Des chercheurs de l’université du Michigan ont récemment identifé certaines mimiques associés aux menteurs. D’après leurs résultats, les menteurs étaient plus susceptibles de froncer les sourcils, de bouger les deux mains et de jeter des regards à leur interlocuteur de façon inattendue. A contrario, les individus qui disaient la vérité, étaient plus susceptibles d’hausser les sourcils, d'hocher la tête et de fermer les yeux... 

Bon menteur, ne veut pas dire bon acteur

Si certains individus peuvent être de bons menteurs, ils ne sont pas nécessairement de bons comédiens. Une émotion telle que la colère, la joie ou la tristesse, lorsqu’elle n’est pas ressentie, sonnera sans doute faux ou forcée et ne saura pas berner votre intuition. Certains détails dans les expressions faciales ou ''micro-expressions'', parfois très rapides, pourraient également vous aider à détecter un mensonge.  

La clé? Être plus attentif au comportement et aux mouvements de la personne et user de son bon jugement, ainsi que de son intuition (elle a bien souvent raison)

Vous voulez maintenant savoir comment mieux mentir? Sachez que l'envie d'uriner pourrait en tout cas, vous aider à être plus crédible... 

 

Commentaires