Retour

Une nouvelle réserve d'hélium est découverte en Afrique

Ballon à l'hélium

Des scientifiques viennent de localiser une importante réserve d'hélium en Tanzanie, et les enfants ne seront pas les seuls à s’en réjouir.

L’hélium est en effet un gaz aux multiples usages. Il sert non seulement au remplissage de ballons de fête, mais aussi à l’imagerie médicale, à la production de fibre optique et à l’industrie aérospatiale – pour ne mentionner que ses principales fonctions.

Or, cet élément est de plus en plus rare. On estimait jusqu’ici que les réserves connues ne suffiraient que pour une trentaine d’années.

La découverte réalisée en Tanzanie par des géochimistes britanniques, en collaboration avec la compagnie norvégienne Helium One, a cependant de quoi rassurer.

La réserve repérée dans la vallée du rift est-africain à l’aide de techniques empruntées à la prospection pétrolière représenterait environ 1,5 milliard de mètres cubes du précieux gaz. La consommation mondiale d’hélium, elle, s’élève actuellement à 230 millions de mètres cubes par année.

Sans enrayer la pénurie, cette découverte apporte un peu de soulagement. Elle nourrit aussi l’espoir que la région recèle d’autres provisions d’hélium.

Commentaires