Retour

Découvrez 8 superstitions en lien avec l'Halloween

L’Halloween est connue pour être une fête où les enfants se déguisent pour aller chercher des bonbons, mais elle est aussi connue pour être l’ultime fête de la peur. Cette frayeur est due en partie aux nombreuses superstitions qui ont évolué dans le temps depuis le Moyen Âge. Les origines de l’Halloween viendraient d’une fête celte, la fête de Samain.

 

Les diverses superstitions en lien avec l’Halloween

Plusieurs mythes resurgissent le jour de l’Halloween. En effet, certains êtres effrayants ont un pouvoir en ce jour de fête. Prenez garde à la chauve-souris ! Elle serait un signe de mauvais présage si vous la rencontrez le jour de l’Halloween et, si par malheur elle fait trois fois le tour de votre maison, c’est la mort qui viendra vous chercher. De plus, si l’une d’entre elles réussit à se faufiler dans votre demeure, ça veut dire qu’il y a présence d’un fantôme qui aurait laissé la bête entrer. 

Unsplash/ Mel Poole

Le classique chat noir, quant à lui, est associé aux sorcières et à leurs mauvais sors. Un des pouvoirs qu’ont les sorcières est d’être capable de se transformer en chat noir. Croiser cette bête serait donc rencontrer une sorcière. Toutefois, dans certaines civilisations d’aujourd’hui, le chat noir serait symbole de chance. 

Unsplash/Marko Blažević

Avez-vous remarqué qu’on allume souvent des bougies à l’Halloween, notamment dans les citrouilles ? C’est effectivement une tradition de l’Halloween. Elle vient du fait que les journées raccourcissent et que les bougies procurent de la lumière. De plus, elles ont un lien avec les fantômes et les esprits. Lorsque la flamme devient bleue ou qu’elle s’éteint, c’est signe que les esprits sont dans les parages. 

Unsplas/freestocks.org

Bien que les lieux hantés sont épeurants à longueur d’année, ils le sont d’autant plus le soir de l’Halloween. Certes, on les retrouve à chaque coin de rue. Châteaux hantés, maisons hantées, manoirs, cimetières... Ce sont tous des endroits dans lesquels se sont produits des meurtres et où les esprits des victimes rôdent. Les maisons hantées ont souvent une façade délabrée, des volets qui craquent et des silhouettes effrayantes qui passent devant les fenêtres. 

Unsplash/Markus Bürkle

D’autres éléments inusités font partie des superstitions présentes à l’Halloween. Par exemple, lorsqu’un enfant naît lors de cette journée, il reçoit le don de voir les défunts et de communiquer avec eux. De plus, il ne faut pas balayer l’entrée de sa porte la nuit de l’Halloween, car on risque de balayer le bonheur présent dans notre foyer. Manger une pomme à minuit devant un miroir, par contre, révèlerait le visage de son futur âme sœur. Étrange... ce n’est pas plutôt le visage d’un démon qui apparaît dans cette situation ? 


Il ne faudrait pas non plus regarder son ombre au clair de lune lors de cette soirée ; ça accélèrerait notre décès. Beaucoup de mythes tournent aussi autour de la lune et de la terreur. Qu’adviendrait-il si l’Halloween était en même temps que la pleine lune ?

Shutterstock/Novi Elysa

Les superstitions autour de la pleine lune

Ça serait certainement une Halloween effroyable s’il survenait le jour de la pleine lune considérant toutes les légendes terrifiantes sur ces deux dates. En effet, comme on le sait tous, c’est lors de la pleine lune que les humains maudits se transforment en loups-garous ou en vampires et attaquent leurs proies. C’est aussi les soirs de pleine lune que les lunatiques verraient leur folie se déclencher.


Ces croyances viennent notamment de la peur de la nuit. Tout ce qui est sombre et lugubre est effrayant. La lune est la déesse de la nuit donc, si elle est pleine, on dirait que la nuit est encore plus présente qu’à l’habitude. Elle donne plus de puissance à la terreur de la nuit. C’est notamment lors de la pleine lune que les créatures étranges sortent de leurs cachettes. 


Pour donner encore plus de pouvoir à cet astre, celui-ci aurait des pouvoirs d’influence sur les plantes, les animaux et les humains. Des influences autant physiques qu’en ce qui concerne le comportement et l’humeur. On a donc peur de l’emprise qu’a la lune sur nous. En effet, certains lui trouvent un pouvoir maléfique, car ils dorment moins bien en temps de pleine lune. 


Si vous avez peur de cette fameuse pleine lune ou si elle vous intrigue, gardez un œil sur les calendriers de la pleine lune 2018 et 2019 pour me pas la manquer... ou pour vous préparer mentalement à cette terreur lunaire ! 


Vous aimerez aussi