Retour

Psychopathe vs sociopathe, comment les différencier?

Personnage principal de la série Dexter

Comment reconnaître un psychopathe d'un sociopathe? Bien qu'ils partagent certaines caractéristiques, ces 2 termes désignent des troubles psychologiques bel et bien distincts. 

Qu'est-ce qu'un psychopathe?

Le terme de psychopathe, né dans les années 30, désigne un individu présentant un comportement fortement antisocial, manquant de sentiments humains et pouvant agir dans le but de ''détruire'' d’autres individus psychologiquement, ou physiquement. Un de ses plus grands traits de caractère? Sans doute son incapacité à se sentir coupable de ses actes.

Hannibal Lecter

Crédit photo: tasteofcinema.com

En effet, bien qu'il n’existe pas de consensus sur ce qui pourrait permettre un ''diagnostic'' de psychopathie, il semble que l’absence de remords et les comportements asociaux soient des caractéristiques réccurentes significatives.

Y a-t-il un psychopathe dans la salle?

Les psychopathes ne sont pas tous violents; du moins pas ''directement''. Le psychopathe use souvent plutôt de stratégies et de manipulation pour arriver à ses fins. Il faut donc retenir et se méfier de son absence d'empathie, mais aussi de sa capacité à charmer. 

Sharon Stone dans Basic Instinct

Crédit photo: tasteofcinema.com

Ce trouble affecterait environ 3% des hommes et 1% des femmes. Il serait toutefois ''traitable'', par thérapie ou médicaments.

Les causes? Si certains évoquent l'influence de l'environnement familial ou social, l'origine du trouble reste assurément nébuleuse.

Le mépris du sociopathe

Pour ce qui est du sociopathe, d'après le DSM américain (livre répertoriant et classant les pathologies psychiatriques), il est affecté d’un trouble caractérisé par une tendance générale, depuis l’enfance, à l’indifférence, voire au mépris et à la transgression des droits d'autrui.

Kevin Spacey dans la série House of Cards

Personnage de Francis Underwood de la série House of Cards, joué par Kevin Spacey. Source photo: collider.com

Comme l'indique Michel Bénézech, psychiatre, légiste et criminologue dans une entrevue sur Atlantico.fr, ''ils sont souvent des "grandes gueules", instables, qui vivent au-dessus de leurs moyens, impulsifs, avec une tendance à toujours faire retomber la faute sur autrui, qui ont du mal à avoir des activités professionnelles et des relations personnelles durables et saines'', ajoutant que ''ces comportements, à un degré mineur, ne conduisent pas tous à la criminalité''.

Et les causes? Certaines recherches suggèrent que la sociopathie pourrait être héritée, alors que d'autres indiquent qu'elle pourrait résulter de négligences ou d'abus durant l'enfance. 

Points communs

Javier Bardem, psychopathe du film No country for old man

Crédit photo: youtube.com

Psychopathes et sociopathes partagent ainsi plusieurs caractéristiques; menteurs, absence d'empathie, de remords et incapacité à assumer la responsabilité de leurs actes...

On observerait également davantage ces troubles chez les personnes d’un rang social élevé. "Ils sont souvent impitoyables, cyniques et superficiellement charmants, tout en ayant peu ou aucune considération pour les sentiments ou les besoins des autres" indique Xanthe Mallett, experte en criminologie à l'Université de médecine légale de Nouvelle-Angleterre, dans un article paru dans The Conversation.

LA différence entre psychopathe et sociopathe?

Les sociopathes sont généralement moins stables émotionnellement et plus impulsifs, que les psychopathes. Imprévisibles, ils agissent de façon spontanée, tandis que les psychopathes, comme dans la plupart des films qui ont popularisé le phémonène, sont organisés et planifient, parfois méticuleusement, leurs crimes.

Dexter

Crédit photo: Pimkie/Flickr, CC BY

Comment expliquer cette différence entre psychopathie et sociopathie? D’après Xanthe Mallett "les psychopathes naissent psychopathes, tandis que les sociopathes le deviennent". Chose certaine, il vaut mieux éviter de les fréquenter...

Découvrez 10 des plus terribles tueurs du 20e siècle, certains psychopathes, d'autres pas...

 

Commentaires