Retour

La Californie, l'Arizona et le Nevada manqueront d'eau en 2018

Le barrage Hoover

Le plus grand réservoir d’eau des États-Unis est à son niveau le plus bas depuis sa création en 1936, battant un nouveau record établi... en 2015.

Le lac Mead, près de Las Vegas, est le résultat de la construction du barrage Hoover, sur le fleuve Colorado. Il est la principale source d’eau potable d’une partie de l’Arizona, de la Californie et du Nevada. Mais depuis 16 ans, sécheresse aidant, le niveau de l’eau ne cesse de baisser.


Choix de l'éditeur

 

Il avait atteint en juin 2015 un record depuis la création du barrage, record qui vient à nouveau d’être abaissé : 1074,4 pieds (327,5 mètres), soit 37 % de sa capacité. Ce niveau devrait encore perdre un mètre d’ici la fin du mois de juin, quand de l’eau lui sera transférée depuis le réservoir du lac Powell.

Si les tendances combinées de la sécheresse et du réchauffement se poursuivent, des dizaines de millions de personnes dans le sud-ouest des États-Unis se verront imposer des rationnements au plus tard en 2018.

Commentaires