Retour

Pour être le meilleur, rien ne sert de s'entraîner pendant des heures

Femme déterminée au départ d'une piste de course

Si on entend souvent qu’il suffit de s’entraîner pour devenir bon dans un sport ou une discipline, à en croire une nouvelle étude, vous acharner sur les tapis roulants, ne risque pas de vous transformer en grand sportif.

Une étude publiée dans Perspectives on Psychological Science soutient que la durée d'entraînement influence finalement très peu la performance des sportifs, surtout de haut niveau. Pour parvenir à cette conclusion plutôt surprenante, la psychologue Brooke Macnamara et son équipe ont analysé une trentaine d’études portant sur des performances de près de 3 000 athlètes d'horizons divers (football, hockey, natation, course à pied, etc.). Résultat, la quantité d'entraînement n'influencait la performance que dans 1 à 19% des cas étudiés.

Une bonne performance sportive dépendrait donc d'une série de facteurs, comme la génétique (ou des prédispositions physiologiques avantageuses), mais aussi, la personnalité, l'assiduité, la motivation, la confiance, ainsi que la capacité à prendre de la masse musculaire, la taille, l'attitude face à la concurrence et même... la consommation d'oxygène pendant l'effort. 

Il faudra toutefois attendre d’autres études pour confirmer ou infirmer ces conclusions, qui font probablement sourciller bien des entraîneurs.

Plus d'articles

Commentaires