Retour

10 faits fascinants sur les rêves

Homme dormant avec une peluche

Les rêves font indéniablement partie de notre quotidien. Pourtant, on en sait encore bien peu au sujet du royaume de Morphée. Voici 10 faits fascinants sur les rêves, que vous ne connaissiez peut-être pas.

Les femmes font plus de cauchemars que les hommes

Tableau du Cauchemar

Crédit photo: John Henry Fuseli

Selon les recherches du docteur Jennie Parker de l’UWE (University of West England), les femmes font en moyenne, plus de cauchemars que les hommes. Par contre, ces mauvais rêves contiennent moins d’agressions physiques que ceux des hommes. Autre différence, les hommes rêveraient plus d'hommes - 70% des personnes leur apparaissant en rêves seraient de genre masculin, contrairement aux rêves de femmes qui seraient plus ''équitables''.

Nous faisons plusieurs rêves par nuit

Table de chevet avec livre ouvert

Crédit photo: pexels.com

On pourrait croire, à tort, qu’on ne fait qu’un à 2 rêves durant notre sommeil, alors qu'en réalité une personne peut en avoir une dizaine. Chaque cycle de sommeil génère une série de rêves et ceux-ci deviennent de plus en plus longs au fil de la nuit; passant de quelques minutes par rêves allant jusqu'à une heure en fin de nuit.

On passe 6 ans de notre vie à rêver...

Image du film Inception

Crédit photo: Inception (film) - thestudioexec.com

Sachant que l’être humain rêve en moyenne 2 heures par nuit de sommeil, on peut en déduire qu’un individu moyen passera près de 6 années de sa vie à rêver. Au cours de sa vie, un individu pourra donc faire 100 000 rêves.

Rêver à toutes les phases du sommeil

Rêve

Crédit photo: pexels.com

Le sommeil se divise en plusieurs cycles;  le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Ces stades se répètent de façon cyclique tout au long de la nuit.

Lorsque que l’on parle de rêves, on mentionne souvent la phase du sommeil paradoxal, puisqu'à ce stade, les rêves sont plus intenses et surtout, parce-qu'on s'en souvient mieux. Cela dit, on peut rêver à tous les stades du sommeil.

La mémoire des rêves

The Sleeping Gypsy

Crédit photo: Henri Rousseau

Il semblerait que l’on ne se souviendrait que de 10% de nos rêves. Plusieurs théories tentent d’expliquer ce phénomène. L’une d’entre elles suggère que lorsque nous dormons, notre cerveau doit être en partie ''éveillé'' pour être capable de garder en mémoire les informations. Autrement dit, un court éveil pourrait vous aider à mémoriser le rêve.

Le mauvais rêve le plus commun

Tableau de Henry Meynell Rheam

Crédit photo: Henry Meynell Rheam

Une recherche menée auprès de 5000 personnes aurait identifié le cauchemar le plus commun: être trompé par son partenaire amoureux. Pas de panique, ces rêves ne sont pas prémonitoires. Avant de vous inquiéter, sachez que ce type de rêve dénoncerait simplement la peur d’être abandonné ou trahit.

Nous ne rêvons pas de nouveaux visages

Peinture de femme sans visage de Larafairie

Crédit photo: larafairie

Étrangement, il semblerait que notre cerveau soit incapable d’inventer de nouveaux visages lorsque l’on dort. Nos rêves sont donc peuplés de personnages possédant des visages de personnes déjà côtoyées ou observées quelque part, en personne ou encore en images...

Nos rêves utiles à notre apprentissage

Peinture par Edwin Landseer

Crédit photo: Edwin Landseer

Des chercheurs américains avancent que le sommeil et les rêves jouent un rôle important dans le processus d'apprentissage et de traitement d'informations reçues au cours de la journée. Des études semblaient en effet démontrer que durant le sommeil, le cerveau continue d'assimiler l'information apprise en état d'éveil et peut même prendre des "décisions" en conséquence... 

Les rêves chez les jeunes enfants

Enfant dormant par Franz Schrotzberg

Crédit photo: Franz Schrotzberg

Un enfant en bas de l’âge de 3 ans ne se perçoit pas dans ses rêves, ou du moins, pas en tant qu’acteur principal. L’emphase du rêve est habituellement mise sur quelque chose d’externe, tel qu’un animal. 

Rêver en noir et blanc

Homme rêvant

Crédit photo: Gisela Giardino, flickr

Une petite partie de la population ne rêverait strictement qu’en noir et blanc. Certaines recherches attribueraient le phénomène, au fait d'avoir été exposés à la télévision... en noir et blanc!

Vous en voulez plus? Découvrez maintenant comment certains peuvent contrôler leurs rêves...

 

Plus d'articles

Commentaires