Retour

Comment font les femmes astronautes quand elles sont menstruées?

L'astronaute Tracy Caldwell Dyson à la station spatiale internationale

Vos menstruations vous rendent la vie difficile? Imaginez maintenant avoir vos règles... dans l'espace! Comment les femmes astronautes composent-elles avec cette belle période du mois?

Avant de répondre à cette question, sachez que les menstruations ont longtemps été une des nombreuses excuses pour ne pas envoyer de femmes dans l’espace. Comme le rapporte cet article sur le site de la radio américaine NPR, même encore en 1964, des chercheurs du Women in Space Program suggéraient (sans preuve) que mettre un « être humain psychophysiologiquement caractériel » (comme une femme menstruée) en compagnie d’une « machine compliquée » était une mauvaise idée...


Choix de l'éditeur

 

Certains avaient toutefois des appréhensions plus sérieuses, notamment liées à la santé de ces dernières. En effet, plusieurs craignaient que la microgravité n’augmente les risques de menstruations rétrogrades (faisant en sorte que le sang menstruel remonte jusqu’à l’abdomen, générant douleurs et autres problèmes).

Alors, quels sont les réels risques encourus par une femme menstruée dans l'espace?

Avoir ses règles alors qu’on est en mission spatiale, peut présenter certaines problématiques côté hygiène (peu d'eau pour sa laver) et logistique (changer de protection avec la microgravité). Il faut également savoir que dans la Station spatiale internationale, un seul cabinet de toilettes seulement tolère le sang, puisque l’autre recycle l'urine… en eau potable.

La solution pour éviter ses désagréments? La plupart des femmes cosmonautes préfèrent tout simplement suspendre leurs menstruations. Cela dit, « la stabilité du médicament n'a pas été testée pour un traitement hormonal sur une si longue durée dans l'espace ou avec l'impact des radiations de l'espace », peut-on lire dans un article du New York Times. D'autres études suggèrent toutefois que cette méthode serait sans risque. 

L'astronaute ingénieur Karen Nyberg

Crédit photo: NASA

Quoiqu'il en soit, une chose semble certaine, pas de problèmes menstruels liés à la microgravité comme des menstruations rétrogrades et seulement quelques contraintes désobligeantes… tout comme pour d'autres femmes sur Terre.

Découvrez maintenant comment on se lave les cheveux dans l’espace.

Commentaires