Retour

Les plus belles images de la science en 2015

Cerveau de souris

Plus tôt cette année, le Wellcome Image Awards dévoilait les plus belles images de la science de 2015 ou des images non seulement fascinantes à regarder, mais qui ''nous aident aussi à comprendre la vie et la mort''.

"La richesse -à couper le souffle- de l'imagerie scientifique n'est pas seulement esthétique. Elle est importante pour la recherche et nous permet de comprendre des concepts parfois abstraits", ajoutait Adam Rutherford, membre du jury.

Voici 12 de ces images scientifiques incroyables et les merveilles qu’elles nous ont fait découvrir au passage.

Utérus d'une poney femelle enceinte 

Utérus de ponette

Crédit photo: MICHAEL FRANK, ROYAL VETERINARY COLLEGE

Utérus d'une ponette, enceinte de 5 mois. Le foetus, en dehors de l'utérus, reste attaché par les membranes et le cordon ombilical. Conservé dans du formol, il a été photographié dans le Musée Anatomie du Royal Veterinary College de Londres.

Gros plan de charançon

Charançon

Crédit photo: DANIEL KARIKO

Image de la tête (microscopique) d'un charançon (Anthonomus grandis) se tenant sur le porche d'une maison de banlieue...

Cerveau de souris

Cerveau de souris, une des images du Wellcome 2015

Crédit photo: LUIS DE LA TORRE-UBIETA, GESCHWIND LABORATORY, UCLA

Micrographie de cellules nerveuses à l'intérieur d'une section de cerveau de souris adulte. Le cerveau a été tranché (comme une miche de pain) et traité chimiquement pour rendre le tissu transparent.

Une langue de chat

Langue de chat

Crédit photo: DAVID LINSTEAD

Section transversale d'une langue de chat. Les bosses au sommet des papilles expliquent la rugosité de leur langue.

Le système nerveux d’une mouche à fruits

Système nerveux d’une mouche à fruits

Crédit photo: ALBERT CARDONA

Il ne s’agit pas d’un Jackson Pollock mais d'une image montrant le système nerveux central d'une mouche à fruits. Une microscopie électronique à balayage a été employée pour créer cette image.

Réactions chimiques dans un rein de souris

Réactions chimiques dans un rein de souris

Crédit photo: JEFFERSON BROWN, ROBERT E MARC, BRYAN W JONES, GLEN PRUSKY et NAZIA ALAM

Image cartographiant les réactions chimiques dans un rein de souris, alors qu'il dissout les aliments pour les transformer en énergie.

Cellules nerveuses dans un cerveau de rat

Cellules de Purkinje

Crédit photo: MICHAEL HAUSSER, SARAH RIEUBLAND, ARND ROTH, UCL

Micrographie des cellules de Purkinje et leurs capteurs dans le cerveau d'un rat, Ces capteurs amassent de l'information et la transmette pour aider à contrôler et coordonner le mouvement des muscles.

Nanotubes de carbone dans le cerveau

Cellule du cerveau

Crédit photo:KHULOUD T AL-JAMAL, SERENE TAY AND MICHAEL CICIRKO

Une cellule du cerveau et des particules interagissant à sa surface. Les particules sont des nanotubes de carbone, qui ont la capacité de transporter les médicaments et des gènes aux cellules.

Poumons de souris

Poumons de souris et microparticules (rose), à l'étude

Crédit photo: GREGORY SZETO, ADELAIDE TOVAR AND JEFF WYCKOFF

Des poumons de souris entiers (bleu et vert) contenant des microparticules (rose) à l'étude. Les chercheurs tentent ici de savoir si les microparticules peuvent transporter des médicaments jusqu’aux poumons.

Cellules NK (« Natural Killer ») en action

Cellule NK (''Natural Killer'')

Crédit photo: NELE DIECKMANN AND NICOLA LAWRENCE

Micrographie de cellules NK (sigle de l'anglais Natural Killer, « tueur naturel ») examinant une autre cellule. Ces cellules font partie du système immunitaire et peuvent reconnaître et détruire des cellules infectées ou cancéreuses.

Squelette d’un sphénodon

Squelette d'un tuatara

Crédit photo: SOPHIE REGNAULT

Image par tomographie du squelette (crâne et pattes avant) d’un tuatara ou sphénodon, une des rares espèces survivantes à avoir connue les dinosaures. Ce reptile présente un certain nombre de particularités au niveau du squelette ainsi qu’un ''troisième oeil''.

Oeil de puceron

Oeil de puceron

Crédit photo: KEVIN MACKENZIE

Sur cette image, on peut voir un oeil de puceron de très près... En plus d'avoir un grand angle de vue, chaque œil est constitué de milliers d'unités, chacune pourvue d'une minuscule lentille, produisant ensemble, une image mosaïque détaillée de leur environnement. 

Découvrez toutes les sur le site de Wellcome Image Awards.

 

Plus d'articles