Retour

Trudeau quantique : les raisons de la surprise

Photographie de Justin Trudeau

La déclaration du premier ministre canadien, Justin Trudeau, sur les ordinateurs quantiques a provoqué un « nerdgasme ».

(Vidéo en anglais)

Mais pourquoi? Tout simplement parce que nous ne sommes pas habitués à ce qu’un politicien parle de science, et qu’il en est ainsi depuis longtemps. L’éditorialiste rappelle que c’est en 1959 que le penseur britannique Charles P. Snow a publié The Two Cultures, qui mettait pour la première fois des mots sur un phénomène en émergence depuis le début du siècle : le gouffre entre « culture scientifique » et « culture littéraire » et le fait que l’élite politique soit presque systématiquement issue de la deuxième culture.

55 ans plus tard, les choses n’ont guère changé, comme en témoignent ces politiciens souvent fiers de dire qu’ils ne connaissent rien aux sciences. D’où la surprise lorsque l’un d’entre eux montre qu’il s’y intéresse un peu — « mais ils devraient tous le faire », conclut l’éditorialiste de Nature.


Choix de l'éditeur

 

Plus d'articles

Commentaires