Retour

La fin du monde en octobre 2022 : Y croyez vous?

Craignant un impact cosmique, la NASA partira en mission en 2020 pour faire dévier un astéroïde de sa trajectoire. De quoi alimenter, d’ici là, les théories des 10 % de Canadiens qui croient en l’imminence de la fin du monde !
 
L’organisation s’envolera de nouveau vers l’espace pour faire dévier de son itinéraire l’astéroïde binaire Didymos, qui possède un corps de 780 m de diamètre. Pour y arriver, la NASA percutera Didymoon, une lune qui gravite autour de Didymos, dont la taille de 160 m équivaut à la hauteur de la pyramide de Khéops.
 
L’impact de la sonde est prévu en octobre 2022, à une vitesse d’environ six kilomètres par seconde. Si l’opération fonctionne, Didymoon sera considérée comme le premier objet du système solaire à avoir été détourné de son orbite de façon mesurable par l’effort humain. 
 
Cette nouvelle mission, baptisée Double Asteroid Redirection Test (DART), constitue également « la première démonstration de la technique de l’impact cinétique pour changer le mouvement d’un astéroïde dans l’espace », peut-on lire sur le site de la NASA. Elle se fera en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ESA), qui étudiera en 2026 les conséquences de la collision.
 
« Les résultats globaux des deux missions devraient fournir une base pour planifier les futures stratégies de défense planétaire, offrant un aperçu du type de force nécessaire pour déplacer l’orbite de tout astéroïde entrant, et mieux comprendre comment cette technique pourrait être appliquée si une menace réelle venait à se produire », est-il expliqué sur le site de l’Agence spatiale européenne.
 
En effet, DART vise davantage à effectuer des tests qu’à se protéger la Terre à proprement parler. Bien que les risques d’un impact cosmique avec Didymos ne soient pas nuls, ils demeurent néanmoins très faibles. 


Vous aimerez aussi