Retour

Les mains dans la grotte des Bêtes ne seraient pas humaines...

Peintures de petites mains dans la grotte des Bêtes, Égypte

À qui pouvaient bien appartenir les petites mains sur le mur de la grotte des Bêtes? Contrairement à ce que plusieurs ont pu croire suite à la découverte du site en 2002, il ne s’agirait pas d’empreintes humaines...

Parmi les figures peintes sur la paroi rocheuse de Wadi Sura II, mieux connue sous le nom de la grotte des Bêtes, se trouve en effet plusieurs traces négatives de petites mains aux longs doigts. Mains de bébés humains? Que nenni. D’après de plus récentes observations, ces 13 petites mains peintes il y a 8000 ans, auraient sans doute été réalisées avec des... pattes de lézards, ou les pattes avant du varan du désert pour être plus précis.

« Elles étaient beaucoup plus petites que des mains de bébé humains, et les doigts étaient trop longs », explique d’ailleurs Emmanuelle Honoré de l’Institut McDonald pour la recherche archéologique, la chercheuse principale, au National Geographic.

Figures peintes dans la grotte des Bêtes

Crédit photo: Emmanuelle Honoré

Ce sont des recherches menées sur des crocodiles en Zambie, qui auraient d’abord soulevé l’idée que les empreintes puissent être celles de bébés crocodiles ou de reptiles. Finalement, la façon dont les « mains » sont positionnées, ainsi que les doigts longs et souples comme le mentionne Honoré, semblent renforcer l’hypothèse selon laquelle il s’agirait de l’oeuvre de pochoirs basés sur les pattes de ce reptile du désert… du moins, jusqu’à la prochaine preuve du contraire.

Commentaires