Retour

Un médicament contre l'ostéoporose pour prévenir le cancer du sein

Branche d'adn

Un médicament couramment prescrit contre l'ostéoporose limiterait les risques de cancer du sein chez les femmes génétiquement prédisposées à cette maladie.

Le gène BCRA1 a connu son heure de gloire en 2013, lorsque l’actrice Angelina Jolie a opté pour une double mastectomie puis pour une ovariectomie après avoir appris qu’elle était porteuse de cette mutation. Cette version du gène est en effet associée à un risque élevé du cancer du sein et des ovaires.

Une nouvelle découverte donne toutefois espoir aux porteuses de ce gène, présent chez une femme sur mille. Des chercheurs australiens ont identifié les cellules responsables de la formation de tumeurs chez les femmes qui ont hérité du BCRA1. Ils ont également compris comment éviter leur transformation en cellules cancéreuses.

La solution se trouverait dans le denosumab, un médicament déjà employé pour lutter contre l’ostéoporose. Cette substance s’attaque à la protéine dont se nourrissent non seulement les cellules qui causent l’ostéoporose, mais aussi celles qui mutent en cellules cancéreuses chez les porteuses du BCRA1.

Après des résultats prometteurs chez les souris, il reste maintenant à tester l’efficacité du traitement chez l’humain.

Commentaires