Une récente étude néerlandaise a montré qu'une séance d'exercice physique effectuée 4 heures après un effort mental favorise la mémorisation de l'information.

Des chercheurs de l’université Radboud (Pays-Bas) ont comparé l’information retenue par 72 participants qu’ils ont séparés en 3 groupes. Le premier groupe s’est livré à une séance d’entraînement à vélo de 35 minutes immédiatement après l’effort de mémorisation. Le deuxième groupe s’est soumis au même exercice 4 heures après avoir étudié l’information, tandis que le troisième groupe n’a pas fait d’exercice physique pendant l’expérience.

2 jours plus tard, ceux qui avaient participé à la séance d’entraînement 4 heures après avoir étudié l’information étaient ceux qui l’avaient le mieux emmagasinée parmi les 3 groupes.

Les chercheurs n’en sont encore qu’à l’étape de formuler des hypothèses pour expliquer cet effet de l’activité physique sur la mémoire et la nécessité d’attendre quelques heures pour une efficacité optimale.

Ces travaux ont été publiés dans le numéro du 16 juin 2016 de la revue Current Biology.

Commentaires