Retour

La NASA annonce la découverte de 1 284 nouvelles exoplanètes

C'est le plus grand nombre de nouvelles planètes dévoilées d'un seul coup. La voûte étoilée semble soudainement moins paisible...

Ce sont les données recueillies par le télescope spatial américain Kepler qui ont permis cet ajout massif à la liste des exoplanètes, indique la NASA. Pour se donner une idée de grandeur, l'annonce double le nombre de planètes connues hors de notre système solaire.

La baisse de luminosité d’une étoile constitue un premier indice de la présence potentielle d’une planète. Ce changement indique en effet le passage d’un objet entre l’étoile et le télescope. Les astronomes braquent ensuite un télescope terrestre à cet endroit pour vérifier si c’est bien une planète qui cause la variation de luminosité enregistrée par Kepler.

Au total, 4 302 corps célestes détectés par le télescope spatial étaient ainsi candidats au statut de planète. Les astronomes ont finalement admis un peu plus du quart d'entre eux dans cette catégorie sélecte.

Neuf de ces planètes se situent dans la région que les astronomes appellent la « zone habitable » entourant une étoile, c’est-à-dire la partie d’un système solaire où il ne fait ni trop chaud ni trop froid pour que la vie se développe. Prochaine étape : vérifier s’il s’agit comme la Terre de planètes rocheuses.

Rédaction : Anne-Hélène Dupont

Commentaires