Retour

Une nouvelle piste pour le vaccin contre le VIH

Des chercheurs américains ont identifié une nouvelle cible pour un vaccin contre le VIH. Les expériences menées en laboratoire montrent qu'en s'attaquant à cette partie du virus, on l'empêche de se propager.

C’est le Graal de la recherche en médecine depuis plus de 30 ans : développer un vaccin contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Et un groupe de chercheurs américains s’approcherait du but, si l’on en croit un article publié par la revue Science.

Des chercheurs de l’Institut américain pour les allergies et les maladies infectieuses (NIAID) ont en effet identifié une nouvelle cible d’action prometteuse pour prévenir la transmission du virus responsable du syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

L’étude du sang d’un individu infecté a permis de comprendre le fonctionnement d’anticorps très rares contre le virus. Ces anticorps, que les chercheurs désignent par le code N123-VRC34.01, s’arriment à une molécule à la surface du virus pour le neutraliser.

Les premiers essais en laboratoire laissent croire à la possibilité de reproduire le processus, ce qui ouvre la porte au développement d’un vaccin contre le VIH.

En 2014, 37 millions de personnes vivaient avec le VIH, selon l’Organisation des Nations Unies.

Rédaction : Anne-Hélène Dupont

Commentaires