Retour

Oublier est un signe d’intelligence, c'est la science qui le dit!

Oublier est un signe d'intelligence

Vous oubliez vos clés partout? Votre mémoire vous fait défaut quand vient le temps de donner un numéro de téléphone ou de retenir une adresse? Félicitations, vous êtes intelligents! Alors qu’on se croit en crise pré Alzheimer, notre cerveau, lui, s’attache à nous rendre plus intelligent en sélectionnant nos souvenirs… Rassuré? Ben nous aussi!

L’oubli à petite dose est, selon deux chercheurs canadiens de l’Université de Toronto, le signe d’un cerveau en pleine possession de ses moyens. On a tous en tête cette croyance que la mémoire est excellente quand on se souvient de tout ou presque. Nos deux chercheurs démontrent qu’il n’en est rien. Au contraire! Le cerveau fait un tri sélectif des données dont on pourrait avoir besoin  pour la prise de décision. Donc se rappeler par coeur de la distribution complète du Trône de fer n’est PAS un signe d’intelligence (par contre le gobelet de café oublié sur le plateau de tournage…)

Un cerveau qui oublie pour vous rendre intelligent

Et oui, notre cerveau décide par lui-même de ce qui est pertinent de ce qui est futile et s’empresse de virer les infos totalement inutiles, comme le numéro de téléphone de votre premier flirt. Et tout ça pour nous permettre de ne pas disjoncter, mais surtout pour faire de la place et permettre à de nouvelles connexions de se créer. Parce que pour que de nouvelles cellules cérébrales se forment dans l’hippocampe (c’est lui qui gère notre mémoire!) il faut en écraser de plus anciennes et donc supprimer des souvenirs. Simple non? Une chance que ça se fasse sans qu’on y pense!

Et ça nous rend d’autant plus intelligent, parce que cet espace nous permet d’optimiser nos prises de décision en tenant compte uniquement des éléments importants. Avouez que dans notre monde post-moderne, il est bien plus simple de se souvenir où se situe une information plutôt que de stocker la dite information dans nos cerveaux surchargés et sur stimulés. 

Si vous êtes une Doris

Si votre cerveau ressemble à celui de Doris dans Trouver Némo, il y a peut-être de quoi s’inquiéter. On parle ici de petits oublis, alors si vous avez des oublis importants, il s'agit plutôt de pertes de mémoires. La différence? Oublier le chemin qu’on a l’habitude de prendre ou les lieux qu’on a l’habitude de fréquenter sont des oublis sérieux versus perdre ses clés ou ne pas se rappeler de ce qu’on venait chercher dans la cuisine qui sont de petits oublis de la vie quotidienne.  En cas de pertes de mémoire, on consulte un spécialiste. 

Dans tous les cas, on prend soin de son cerveau: on y fait attention en observant nos comportements, en étant simplement à l’écoute. Et si un ami se moque allègrement de vos petits trous de mémoire, vous pourrez lui lancer que votre cerveau va beaucoup mieux que le sien!

 

 

Recommandé pour vous