Retour

Le mystère de la pluie de sang élucidé?

Microalgue d'eau douce Haematococcus pluvialis

L'année dernière, les habitants du village espagnol de Zamora étaient témoins d’un phénomène bien étrange: des épisodes de pluie de sang.

Ces averses de gouttes rouges tombant du ciel sans explication avaient laissé redouter le pire. Si plusieurs craignaient là une attaque chimique et d'autres le début de l'apocalypse, les chercheurs semblent avoir trouvé une réponse bien plus rassurante.

Un échantillon de cette pluie récupéré par un homme d'un village voisin, a permis à une équipe de scientifiques de l'Université de Salamanque de mener différentes analyses. Les chercheurs ont ainsi pu trouvé le responsable derrière cette pluie rouge: l’Haematococcus pluvialis, une microalgue d’eau douce capable de synthétiser un pigment de carotène rouge appelé astaxanthine. Ce serait d'ailleurs le même microorganisme qui aurait causé des pluies semblables en Inde en 2001. 

Cela ne résout toutefois qu’une partie du mystère. Comment l’algue s’est-elle introduite dans cette région alors qu’elle se retrouve généralement en Amérique du Nord ou en Europe sur la côte Atlantique? À en croire les données météorologiques analysées par les scientifiques, des forts vents d'ouest auraient pu permettre aux microalgues de se transporter jusqu'à Zamora, mais il ne s’agit là, que d’une hypothèse...

L'étude a été publiée dans la revue Spanish Royal Society of Natural History Journal

Si les phénomènes inexpliqués vous fascinent, voici 10 énigmes que la science peinent encore à expliquer...

 

Commentaires