Retour

Pourquoi dormons-nous toujours mieux dans notre lit?

Femme dans son lit n'arrivant pas à dormir

Dormir ailleurs que dans son propre lit, même si c’est dans une chambre d’hôtel 5 étoiles, peut s’avérer problématique. Pourquoi trouver le sommeil peut-il être aussi difficile quand on dort ailleurs que chez soi? Il s’agirait en fait d’un phénomène bien connu des spécialistes du sommeil, appelé l'effet première nuit.

Les chercheurs ont en effet observé que la première nuit passée hors de son lit habituel s’accompagne bien souvent d’un temps d’endormissement plus long, de micro-éveils, d'un sommeil paradoxal plus bref, et donc, d'un sommeil pas bien réparateur. Le responsable? L'hémisphère gauche de notre cerveau, qui resterait en état d’alerte. Comme l’explique des chercheurs de l’Université Brown dans une étude sur le sujet, celui-ci serait en effet stimulé dans un environnement inconnu et resterait sur ses gardes pour pouvoir mieux faire face à un éventuel danger.

Dormir d’une oreille

Les chercheurs ont constaté que l’hémisphère gauche restait en éveil lors de la première phase de sommeil profond, lors d'une première nuit passée dans un lieu étranger. Si un son parvenait à l’oreille droite des sujets endormis - liée à l’hémisphère gauche - ceux-ci se seraient réveillés plus rapidement, tandis qu’avec des sons émis vers l’oreille gauche, liée à l'hémisphère droit, ceux-ci ne se seraient généralement pas réveillés. 

Les scientifiques ont également observé un fonctionnement semblable chez les dauphins et les baleines, qui reposent un hémisphère de leur cerveau à la fois, afin de remonter en surface pour respirer. Les chercheurs croient ainsi que nous ferions possiblement la même chose: « il est possible que pour la surveillance, les hémisphères alternent », indique la chercheuse Yuka Sasaki. Pour le savoir, il faudrait toutefois étudier le cerveau à d'autres phases du sommeil durant la première nuit passée hors de son lit. D'ici là, on se rassure, chez la plupart, cet effet ne dure pas le plus souvent qu'une nuit, le temps de se faire à son nouvel environnement.

Saviez-vous que le cerveau continue de prendre des décisions en dormant?

Commentaires