Retour

Pourquoi fait-on des cauchemars?

Peinture intitulée ''The Nightmare''

Entre 50% et 85 % des adultes disent faire des cauchemars de façon occasionnelle, 30 % d’entre eux seraient seraient même tirer de leur sommeil une fois par mois. Mais d’où proviennent ces rêves stressants et troublants? Pourquoi fait-on des cauchemars?

Pour certains, il s’agit simplement d’un phénomène accompagnant le sommeil, tandis que pour d’autres, le rêve est indispensable à l’équilibre psychique, puisqu’il nous aiderait à ''classer'' ou consolider des informations reçues dans la journée.

Quoiqu’il en soit, le rêve affecterait davantage certains individus. Les personnes "créatives" seraient notamment plus suceptibles de faire des cauchemars puisqu’elles ont souvent recours à leur imaginaire et leurs émotions. Une étude anglaise avait également démontré que les femmes sont plus susceptibles d’avoir des cauchemars que les hommes.

Finalement, les personnes sujettes à la dépression, la schizophrénie ou qui tenteraient d’arrêter leur consommation d'alcool, seraient également plus à risque. 

Autres déclencheurs des cauchemars

En plus des conditions ci-haut, des événements traumatisants, l’alimentation, la qualité du sommeil et même la perception de soi-même peuvent occasionner des cauchemars. Des médicaments, notamment ceux affectant les neurotransmetteurs, comme les antidépresseurs, pourraient également occasionner des cauchemars.

D'après Rosalind Cartwright, spécialiste en troubles du sommeil, le cauchemar est en fait ''un rêve dysfonctionnel''. Pour Cartwright, rêver servirait en effet à intégrer les événements et sentiments liés aux souvenirs et à dissiper les émotions négatives. Ainsi, le cauchemar surviendrait lorsque les émotions à traiter, ou encore leur intensité, excèderaient le rêveur. 

Une expérience troublante ou des sentiments refoulés pourraient donc expliquer une série de cauchemars ou une longue période de sommeil tourmenté, qui s'estomperait lorsque les sentiments en lien avec les événements sont finalement assimilés.

Quoi faire pour retrouver le sommeil?

Lorsqu'un cauchemar nuit au sommeil, il est conseillé de d’abord prendre conscience qu’il s’agit seulement d’un rêve, de noter son rêve, puis de se détendre à l’aide de différentes techniques; yoga, méditation, respiration, etc. Par contre, si les cauchemars sont récurrents ou s’ils évoquent des sentiments éprouvants liés à des événements passés, l’aide d’un professionnel peut être conseillé.

Si l'univers du rêve vous fascine, découvrez 10 faits surprenants sur les rêves.

 

Commentaires