Retour

Pourquoi serait-il impossible d'être végétarien?

Morceaux de poulet, de brocoli et de poivron sur comptoir

Il serait impossible d’être végétarien, d’après un professeur américain. Pourquoi? Parce que si les animaux et les hommes se nourrissent de plantes, les plantes, à leur façon, se nourriraient d’animaux... Explications.

Dans cet article d'Andrew Smith, professeur adjoint d’anglais et de philosophie à l’université Drexel (et végétarien!), le professeur remet en question le végétarisme, expliquant que les plantes se nourrissent, en quelque sorte, de déjections et de restes d’animaux. « Les plantes acquièrent des éléments nutritifs du sol, qui est composé, entre autres, de restes d’animaux. Donc, même ceux qui supposent qu’ils subsistent uniquement sur un régime alimentaire à base de plantes mangent en réalité des restes d’animaux [...] c’est pour cela qu’il est impossible d’être végétarien », explique-t-il.

Un cochon à la ferme

Crédit photo: Matthias Zomer via pexels.com

Smith pousse même plus loin sa réflexion en mentionnant que si les végétariens ne mangent pas de viande, bien souvent en réponse à la souffrance qu’on inflige au bétail, les plantes sont elles aussi sensibles dans la mesure où elles réagissent positiviment ou négativement face à divers traitements ou conditions (températures favorables, catastrophes naturelles, etc.).

Il poursuit en disant que le véganisme et le végétarisme ne seraient pas toujours plus respectueux de l’environnement, donnant les exemples de l’empreinte carbone du café ou encore de l’eau requise pour la fabrication de différents produits dérivés de plantes et végétaux.  

Son point? Plantes, animaux et nous-mêmes faisons partie de la chaîne alimentaire, et le « bien-être de chacun dépend du bien-être de tous ». En d'autres mots, végétariens ou pas, Smith rappelle qu’on devrait au final se nourrir de manière responsable, que ce soit en viandes ou en plantes, et de faire en sorte que notre consommation soit respectueuse de l’écosystème global… Bref, des propos qui veulent assurément nourrir notre réflexion!

Commentaires