Retour

Pourquoi certaines personnes parlent-elles dans leur sommeil?

Homme ronflant ou parlant dans son sommeil et gardant sa partenaire éveillée

Le phénomène en question, la somniloquie (le fait de parler dans son sommeil), est un trouble du sommeil bien courant. Plus fréquent chez les enfants que les adultes, ce phénomène est toutefois courant; plus de 70% des gens ont déjà marmoné quelques mots durant leur sommeil. Ce phénomène survient généralement durant la phase du sommeil profond ou paradoxal, et se manifeste par une prise de paroles ou vocalisation, allant de quelques mots à de longues phrases, plus ou moins compréhensibles.  

Si ces épisodes durent en général quelques secondes, ils peuvent aussi se reproduire plusieurs fois dans une nuit et de façon régulière chez certains individus plus fortement affectés (environ 1%). Toutefois, la somniloquie n’affecte pas la qualité du sommeil… à part peut-être celui de son partenaire.

Quelques études menées sur le sujet semblent démontrer que la somniloquie semble correspondre à une extériorisation du contenu des rêves. Le trouble peut être connexe au somnambulisme ou encore avec d’autres troubles du sommeil. La fatigue, la fièvre, des événements perturbant le quotidien du dormeur ou l’anxiété, sont des éléments pouvant encourager le phénomène, mais ses causes demeurent toutefois assez mystérieuses. 

La somniloquie se manifeste aussi chez les animaux! Si vous avez un chien, vous l’avez probablement déjà entendu grommeler ou japper doucement durant son sommeil. Il en va de même pour d'autres espèces qui peuvent émettre des sons en dormant.

Quoi faire pour y remédier?

Aucun traitement ne semble exister, mais il peut être conseillé de se détendre avant le coucher; méditation et autres techniques de relaxation à l’appui. La bonne nouvelle reste que ce trouble ne semble pas affecter, à priori, la santé du dormeur.

 

Commentaires