Retour

Les robots pourront bientôt ressentir la douleur

Robot ressentir douleur

Des chercheurs allemands tentent de mettre un point un système nerveux artificiel qui pourrait permettre aux robots de connaître la douleur.

La première question que vous vous posez sans doute est « mais pourquoi faire »? Ce n’est pas à des fins sadiques, mais plutôt pour notre bien... Imaginez des robots effectuant à notre place, des missions ou tâches dangereuses - par exemple dans des centrales nucléaires?

Comme Johannes Kuehn, l’un des 2 chercheurs derrière ce système l’explique, la douleur chez les robots jouera le même rôle qu’elle joue chez l'humain: celui de protéger de ce qui peut faire mal. En d'autres mots, la douleur permettra aux robots d’éviter de s'endommager.

Doigt humain et le bras robotisé, Kuka

Crédit photo: © Leibniz University of Hannover

La douleur vous protège

Mais comment leur donner l'accès à cette expérience sensorielle? En fait, la douleur est une sorte de message, ou un signal, transmis par le système nerveux pour avertir d’un danger... il s'agit donc d'une information transmise suite à la détection d'une autre information et engendrant une action ou un réflexe. 

Le système nerveux artificiel mis au point par les chercheurs consiste donc de capteurs tactiles pouvant détecter des changements de pression et de température et engendrant un réflexe. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous montrant les tests effectués sur le bras robotisé Kuka lorsque la douleur est faible, le bras se retire tranquillement et si elle est plus forte, le bras se retire plus rapidement. Bien qu'encore rudimentaire, ce système pourra toutefois évoluer et révolutionner le domaine de la robotique.

Quoiqu'il en soit, on comprend bien sûr que les robots n’ont pas mal puisqu'ils ne sont pas dotés d'une conscience... du moins jusqu'à présent.

Plus d'articles

Commentaires