Traditionnellement, les astronomes disent que Jupiter aurait été un facteur-clef pour expliquer l’apparition de la vie sur Terre. Mais voilà qu’ils se retrouvent avec 2 théories contradictoires sur le rôle de Jupiter.

La bonne vieille théorie, c’est que Jupiter aurait, par sa taille, servi de bouclier, empêchant un grand nombre de comètes et d’astéroïdes de venir nous percuter et donnant ainsi une chance à la vie.

Or, voilà que des simulations informatiques proposent l’inverse : Jupiter aurait détourné des comètes vers l’intérieur du système solaire, où elles auraient « livré » sur Terre les ingrédients nécessaires à la vie. La découverte de plus d’un millier de planètes extrasolaires depuis 21 ans a compliqué la question : beaucoup de ces planètes sont des géantes comme Jupiter, mais elles tournent beaucoup trop près de leur étoile pour laisser la chance à une Terre de s’y glisser.

Si tout va bien, la sonde américaine Juno devrait arriver en orbite de Jupiter le 4 juillet 2016. Un de ses objectifs est d’aider à comprendre les origines et l’évolution de notre plus grosse planète.

Commentaires