Retour

Saint-Valentin : ce que vous ne savez pas sur la fête de l'amour

Saint-Valentin : tout ce que vous ne savez pas sur cette fête

Pour plusieurs d’entre nous, la Saint-Valentin est la fête de l’amour. Elle représente, bien sûr, l’amour, le chocolat, les fleurs et toutes sortes de gentilles attentions. Son origine recèle d'histoires étranges, mais même aujourd’hui, de nombreux faits inusités ou statistiques peu connus se cachent derrière cette fête. En voici quelques-uns.

Des traditions différentes à travers le monde

Chaque pays possède ses propres traditions, il en va de même avec la fête de la Saint-Valentin. Quelques endroits sur la planète se démarquent particulièrement.

La Saint-Valentin en juin

Au Brésil, on ne parle pas de Saint-Valentin, mais plutôt de la journée des amoureux. Elle se célèbre le 12 juin. Cette date a été choisie pour favoriser l’économie locale qui connait habituellement une période creuse à ce moment de l’année. Il s’agit également de la veille de la fête de Saint Antoine de Padoue, le Saint protecteur des amoureux! Alors, si vous passez tout droit le 14 février, vous pouvez toujours vous reprendre en juin!

La Saint-Valentin interdite

En Ouzbékistan, un pays d’Asie centrale, il a été fortement recommandé de ne pas souligner la Saint-Valentin puisqu’il s’agit d’une fête issue de la culture de masse de l’Occident. On propose aux gens de plutôt célébrer un poète du XVe siècle : Babur.

Un prix de Saint-Valentin des plus inusités

C’est indéniablement la Finlande qui remporte la palme de l’originalité. Le jour de la Saint-Valentin, une grande course est organisée. Les hommes doivent alors porter leur partenaire tout au long du parcours. Celui qui termine le premier remporte le poids de sa dulcinée en bière!

 

Des roses qui polluent la planète

On aime les offrir et… les recevoir! Ces fleurs sont belles d’autant plus qu’elles se déclinent dans toutes les couleurs. Cependant, une étude effectuée par des chercheurs américains a démontré que les roses n’étaient pas si inoffensives… L’ensemble des roses vendus aux États-Unis pour la Saint-Valentin émet environ 9 000 tonnes de CO2, ce qui est l’équivalent de la pollution produite par 2500 automobilistes en un an! Pourquoi toute cette pollution? Il faut savoir qu’une rose cultivée aux Pays-Bas émet environ 3 kg de CO2 pendant sa production, alors que la production du côté du Kenya n’émet que 0.5 kg de CO2, mais ces fleurs parcourent jusqu’à 8 000 km en avion pour arriver jusqu’à nous. Ouf! Alors, jetez un œil sur la provenance des fleurs avant de les acheter! Et encore mieux, optez pour des fleurs en pot qui pourront être transplantées au printemps ou encore des bouquets comestibles.

 

La Saint-Valentin nouveau genre : le Galentine’s day

Un nouveau courant voit le jour : le Galentine’s day. Le concept est tiré directement d’une série très populaire aux États-Unis : Parks and Recreation. Plutôt que de célébrer la Saint-Valentin, les filles se rencontrent le 13 février pour simplement célébrer l’amitié. Une belle idée, non?

 

Une journée qui n’est pas rose pour tout le monde

Évidemment, lorsqu’on parle de l’amour, on attise la tristesse de certains. Toutefois, aviez-vous déjà pensé que, même pour ceux qui sont en couple, la Saint-Valentin peut être une source de conflits.

Davantage de cas de violence conjugale

Le jour de la Saint-Valentin, selon une étude réalisée par l’Université de Calgary, on dénote une augmentation de la violence conjugale. Le taux de signalement augmenterait de 20 %. Il semble que plusieurs fêtes aient cet effet, comme la Nouvelle année et Pâques. Tristement, l’une des auteures de l’étude, Lana Wells, mentionne que ces statistiques n’ont rien de surprenant. Lorsque les gens se rassemblent, en famille ou en couple, la violence tant physique que verbale a tendance à s'accentuer. Si vous connaissez quelqu’un qui est victime de violence conjugale ou si vous-même en êtes victime, n’hésitez pas à demander de l’aide. De nombreux organismes existent, vous trouverez une liste détaillée sur le site de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Augmentation de l’hameçonnage

Probablement, car on est encore plusieurs à croire au conte de fées, les cas d’hameçonnage augmentent nettement à la Saint-Valentin et également les journées qui précèdent la fête, selon une enquête réalisée par le laboratoire de cybersécurité Kaspersky. Il y a de nombreux cas du côté des sites de rencontres, mais aussi du côté des cadeaux proposés en lignes et pour… les pilules pour accroitre les performances sexuelles. Bref, il faut toujours rester vigilant par rapport aux offres que l’on reçoit dans notre boite de courriels ou via différents sites. Les cupidons de l’ère informatique sont parfois malintentionnés.

De nombreuses séparations

Selon un sondage mené par Ebates, 17 % des gens ont déjà vécu une séparation le jour de la Saint-Valentin. Le chiffre passe à 26 % chez les moins de 35 ans. Pourquoi attendre cette fameuse date pour laisser son partenaire de vie? Il semble que la Saint-Valentin mette une grande pression sur les relations de couple!

 

Une statistique qui en dit long, en guise de conclusion…

Plusieurs sondages s’entendent pour dire qu’une majorité de Canadiens dépensent une certaine somme d’argent pour souligner la Saint-Valentin. Toutefois, seulement 30 % d’entre eux mentionnent que cette fête est importante pour eux… soit moins de 1 personne sur 3. Si la Saint-Valentin est si peu importante pour la majorité des gens, on peut en déduire qu’ils dépensent uniquement pour faire plaisir à l’autre… Pensez-y… D’autant plus que si l’on se fie aux statistiques, il est possible que la Saint-Valentin n’ait pas de réelle importance pour votre partenaire de vie. 

Bref, célébrez l’amour si le cœur vous en dit, en toute simplicité, sans flafla, mais en ayant une gentille pensée pour tous ceux qui sont importants dans votre vie!

Bonne Saint-Valentin!

Sources : IsartaRadio-Canada, La Presse, TVA nouvelles