Retour

La science sait pourquoi les relations amoureuses ne durent pas

Couple admirant un coucher de soleil

Romantiques, s’abstenir! D’après la science, l’amour n'est pas fait pour durer. Selon certains scientifiques, l’amour vient avec une date d'expiration, c'est en tout cas ce que suggère Barbara Fredrickson, psychologue et auteure. Mais commençons par le début.

D'après cette professeur de psychologie, l'amour naîtrait de ce qu'elle appelle un « micro-instant de résonance positive » (bonjour le romantisme), ou d'une connexion avec une autre personne entraînant un flot d'émotions positives. Et si vous pensiez que cette « connexion » allait se produire seulement quelques fois au cours de votre vie, vous êtes loin du compte: elle se produirait régulièrement et avec beaucoup de gens…

Toutefois, pour sentir la connexion pleinement, un texto ou des échanges courriels ne suffisent pas; le corps, pour ressentir lui aussi ce flot d’émotions et ce sentiment amoureux, a besoin d’une véritable interaction ou de la présence physique de l’autre, explique Fredrickson. Et une fois l'effet estompé? La chimie laisse place à la psychologie...

Couple sur un banc

Crédit photo: unsplash.com

«C’est pas toi, c’est moi…»

Pour d'autres chercheurs, la raison pour laquelle une relation amoureuse ne dure souvent qu'un certain temps, pourrait provenir du fait que l’on perçoit plus souvent notre verre plus à moitié vide, qu’à moitié plein. Une étude menée sur plus de 6000 individus et publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin démontre que nous aurions en effet tendance à porter une plus grande attention aux aspects négatifs que positifs lorsqu’il s’agit d'un partenaire amoureux, d'autant plus lorsque l’on envisage une relation à long terme. Résultat, pas facile de faire durer la relation…

Tout n'est bien sûr pas perdu. Il nous reste encore l’ocytocine. Les câlins, l'affection, etc. libère cette hormone qui nous induit un sentiment de bien-être (d'où son petit nom d'hormone du bonheur). Autrement dit, les couples qui entretiennent les comportements et gestes amoureux, peuvent faire durer leur relation plus longtemps. Autre indice de durabilité: la qualité des échanges et la façon dont on perçoit son partenaire.

Femme mettant l'anneau à son nouveau mari

Crédit photo: Deesha Chandra

Les couples qui durent sont ceux « qui peuvent s’expliquer en détail en quoi l’un et l’autre sont merveilleux », explique un article sur le sujet. En d'autres mots, les intérêts communs c'est bien, mais pas assez, ajoutant que les personnes satisfaites perçoivent leur partenaire « toujours mieux qu’il n’était et que ses amis ne le jugeaient. Grâce aux échanges intellectuels, une modification du cerveau s’opère sur le long terme en faveur du partenaire ». Conclusion, si on ne contrôle pas tout, tout n'est pas non plus joué d'avance. L'amour est après tout, à notre image, un hybride complexe de biologie, de psychologie, d'expériences et de contextes.

Commentaires