Retour

Pourquoi certaines personnes entendent la couleur et goûtent les sons?

Palette d'aquarelles

La synesthésie, vous connaissez? Si vous voyez des couleurs en écoutant de la musique, sentez les sons ou encore goûtez les mots, et ce, non pas au sens métaphorique, c’est que vous êtes probablement synesthète.

Ce phénomène neurologique étrange et pourtant bien réel, fait en sorte que 2 ou plusieurs sens sont associés de façon naturelle et involontaire. Autrement dit, si la lettre A est associé à un goût de fraise ou encore à la couleur jaune dans l'esprit de ces gens, ce n'est pas le fruit d'une métaphore ou d'une hallucination, mais bien de la façon dont le cerveau perçoit ces informations.

Il existe même plusieurs types de synesthésies, en 2004, l'Association américaine de synesthésie dénombrait 152 formes de synesthésies différentes. Les formes plus répandues impliquent des formes et des couleurs, comme c’est le cas de la synesthésie « graphèmes-couleurs », associant les couleurs aux lettres de l'alphabet. D’autres, comme la « synesthésie numérique », associe les nombres, avec des positions dans l'espace.

Cette condition bien particulière, ne serait pas problématique pour les personnes qui en sont atteintes, et serait plutôt une valeur ajoutée aux sens. Des artistes synesthèses se servent d’ailleurs de ses aptitudes dans leur art, que ce soit des musiciens ''jouant les couleurs'' ou des peintres mettant les sons en images, comme c’est le cas de l’artiste Melissa McCracken

Peinture de Melissa McCracken, sur la musique Retrograde de James Blake

Crédit: Peinture de Melissa McCracken, basée la musique Retrograde de James Blake.

Si les causes de cette particularité demeurent nébuleuses, quelques hypothèses expliqueraient cette condition par un facteur génétique. D’autres experts croient également qu’il existerait chez l’enfant certaines connexions reliant les zones sensorielles entre elles, qui disparaissent en grandissant, mais qui sembleraient substiter chez les personnes atteintes de synesthésie.

Quoiqu’il reste difficile de connaître le nombre exact de gens concerné, les scientifiques supposent que la synesthésie toucherait 1 personne sur 23, certaines personnes pouvant bien sûr ignorer leur synesthésie et d’autres se déclarant synesthètes sans l'être véritablement. Grâce à l’imagerie scientifique toutefois, les neuroscientifiques comptent pouvoir mieux observer et comprendre le phénomène...  

Commentaires