Retour

Trop de télé augmente le risque de souffrir d'Alzheimer

Imagerie par résonance magnétique d'un cerveau

Trop de télévision endommagerait le cerveau et augmenterait le risque de souffrir d'Alzheimer.

C'est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l'Institut pour la recherche de Californie du Nord. La recherche a en effet pu établir un lien important entre le temps passé devant la télévision et le risque de démence en suivant plusieurs personnes pendant 25 ans. Ceux qui pratiquaient le moins d'exercice physique et qui regardaient 4 heures de télévision et plus par jour, alors qu’ils étaient jeunes adultes, sont ceux qui avaient plus tard, les plus faibles résultats en matière de fonctionnement cognitif.

"Les participants avec les modèles comportement les moins actifs - c’est-à-dire, à la fois une faible activité physique et beaucoup de temps d’écoute de télévision - étaient les plus susceptibles d'avoir une fonction cognitive déficiente", notent les chercheurs.

La bonne nouvelle, rappelle Kristine Yaffe, professeur de psychiatrie, de neurologie et d'épidémiologie à l'Université de Californie, est que les gens ont le pouvoir de prévenir ce déclin, en adoptant un mode de vie moins sédentaire.

En parallèle à cette étude, une autre recherche a également souligné un lien entre solitude et un risque accru de démence.

 

Commentaires