Retour

La Voie lactée n'existe plus pour un tiers de l'humanité

La pollution lumineuse.

Un atlas de la pollution lumineuse conçue par des chercheurs italiens et américains suggère que la Voie lactée, auparavant si facile à distinguer dans la voûte céleste, était désormais invisible pour un tiers de la population mondiale en raison de l'importance de la pollution lumineuse mondiale.

Grâce à des données captées par des satellites de haute résolution et des outils de précision de mesure de la luminosité du ciel, des chercheurs de l’Université de Boulder, au Colorado, conjointement avec des scientifiques du Light Pollution Science and Technology Institute, en Italie, ont pu mettre à jour leur atlas global de la pollution lumineuse. Et les résultats ne sont pas joyeux : la Voie lactée a disparu de la voûte céleste pour une partie importante de la population mondiale.

La pollution lumineuse, provoquée par l’éclairage artificiel des zones urbaines densément peuplées, est particulièrement élevée à Singapour, en Italie et en Corée du Sud, et l’Europe n’a que quelques zones relativement intactes à proposer, comme en Écosse, en Suède et en Norvège. Le Canada et l’Australie, contrées aux vastes territoires sauvages, se tirent cependant bien d’affaire.

Plus d'articles

Commentaires