Retour

Découvrez à quel point votre boss influence votre humeur…

Laisser le travail au bureau… Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas? Parce que même lorsque vous êtes à la maison – et ça compte aussi pour le week-end quand un bon verre de vin se trouve entre vos mains – il est parfois impossible de vous sortir le boulot de la tête. C’est normal et un groupe de chercheurs vient de le prouver : votre boss affecte votre humeur que vous le voulez ou non!

 

Voyez-vous votre boss davantage comme un superviseur ou un partenaire de travail? Apparemment, cette différence de « vision » est un des points les plus importants relevés par les chercheurs de cette récente étude sur le bonheur et le bien-être. Effectivement, les personnes qui considèrent leur boss comme leur « égal » ou, du moins, comme une personne avec laquelle on peut parler d’un travail d’équipe, seraient plus heureuses et moins stressées dans leur quotidien. Mais ce qui est surprenant de cette petite enquête, c’est que votre âge a beaucoup à voir aussi, dans la balance…

 

Les p’tits venus

Parmi la tranche d’âge 18 à 27 ans, il ne semble pas y avoir une grande différence entre le fait d’avoir un « vrai » boss ou une personne en charge qui se rapproche davantage d’une amie. Les nouveaux arrivants sur le marché du travail se disent assez satisfaits de leur vie en général. Précisément, ils évaluent leur degré de satisfaction quelque part entre 6, 8 et 7 sur une échelle de 1 à 10 (10 étant le bonheur total). Bref, dans leur tête, leur boss est leur boss, point à la ligne, et ça n’affecte pas tant que ça leur humeur qu’il soit un peu leur ami ou non. Les chercheurs de cette étude ont relevé sensiblement les mêmes résultats pour les employés de la tranche d’âge 28 à 37 ans.

 

Bienvenue au milieu de votre vie!

Là où les choses deviennent intéressantes, c’est pour les personnes âgées de 38 à 47 ans… Pour celles-ci, leur boss serait un pas pire déclencheur de mauvaise humeur et ce, même à la maison! Peut-être en raison d’une charge de travail supplémentaire ou de la conciliation travail-famille, les personnes de ce groupe d’âge se disent satisfaites sur tous les plans de leur vie à 7, 1 (toujours sur la même échelle de 1 à 10), quand leur boss est leur « partenaire » contre 6, 6 quand il agit davantage à titre de superviseur. On parle donc ici d’un écart de 0, 5 en comparaison avec un écart de 0, 2 pour les gens fraîchement débarqués sur le marché du travail. Le besoin de performer au boulot et le sentiment d’être en compétition avec des collègues plus jeunes entrent également en ligne de compte.

 

Notre conseil : à la maison, prenez le temps de relaxer et de décompresser et, surtout, sortez votre boss de vos pensées, que cette personne soit une amie ou une « vraie » boss!


Vous aimerez aussi