Retour

L'hiver risque d'être long et froid

hiver froid long

Les climatologues prévoient que le phénomène météo qui avait glacé l’Amérique du Nord pendant plusieurs semaines en 2014 risque de se reproduire cette année… et les suivantes.

Le réchauffement planétaire a parfois des effets paradoxaux, comme des hivers plus froids en Amérique du Nord et en Europe. C’est ce qui s’est produit en janvier 2014 lorsque le vortex polaire, cette masse d’air froid stratosphérique qui reste normalement bien installée aux pôles s’est désagrégée, laissant le glacial air arctique descendre jusqu’aux États-Unis.


13 magnifiques glaciers à voir


Or, des climatologues chinois et anglais avancent que le réchauffement de l’Arctique a durablement altéré la configuration du vortex boréal. Moins bien contenue par les vents dominants qu’auparavant, l’énorme masse d’air froid est désormais plus instable. Elle aurait également davantage tendance à se déplacer vers le continent eurasien, avec pour conséquence des risques accrus d’hivers rudes dans l’hémisphère Nord, expliquent les chercheurs dans un article publié par la revue Nature Climate Change.

Les plus récents

  • Fêtez-vous la reine, Dollard ou les patriotes?

    Ce congé a différentes significations selon notre province de résidence. À travers les ans, son nom a changé; voici pourquoi et comment. 
  • La petite histoire de la fête des Mères

    On célèbre la fête des Mères depuis des lustres, mais au fil du temps, les traditions ont quelque peu évolué. Voici la petite histoire de la fête des Mères.
  • Comment préparer son barbecue au printemps

    Qui dit retour du beau temps dit barbecue ! Trucs et astuces pour remettre le barbecue en état de marche dès le retour du printemps.
  • COVID-19: on fait quoi après?

    Avant de reprendre une vie “normale” suite à la crise sanitaire causée par la COVID-19, on vous suggère un petit temps de réflexion sur le lien entre la pandémie et la crise environnementale. Bonne lecture!