Un organisme de protection des orangs-outans a recueilli le 29 avril 2017, sur l’île de Bornéo, un spécimen rarissime d’orang-outan : une jeune femelle albinos. L’animal de 5 ans était alors malade, faible et déshydraté.

Quelques jours plus tard, alors que l’adorable primate prenait du mieux, la Borneo Orangutan Survival Foundation a lancé un concours sur le Web afin de lui trouver un nom. Parmi les milliers de suggestions obtenues, l’organisme a sélectionné le nom d’Alba, qui signifie « blanche » en latin et « aube » en espagnol et en italien.

L’opération visait à attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur les orangs-outans. 2 sous-espèces sont en danger critique d’extinction, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature.

La population d’orangs-outans a décliné de 80 % depuis 65 ans, en raison du braconnage et des activités industrielles qui détruisent son habitat.


Un orang-outan marchande avec un humain


Commentaires