Macabre découverte de scientifiques français en Antarctique : plusieurs milliers de bébés, issus d’une colonie de 18 000 couples de manchots, ont été décimés par la faim. Le responsable : le réchauffement climatique.

Cette année, la couche de glace est inhabituellement épaisse, obligeant les parents à parcourir de longues distances pour trouver à manger. Au retour de leur périple, seuls 2 bébés étaient toujours en vie. Les autres sont morts de faim.

Les manchots se nourrissent principalement de krill, de minuscules crevettes. Or, les changements climatiques induisent la fonte de la banquise et la dérive des glaciers, ce qui bouleverse l'habitat et le mode de vie des manchots. La nourriture se fait également plus rare.


13 magnifiques glaciers à voir


Cette hécatombe est la seconde observée par les scientifiques. Il y a 4 ans, aucun petit ne s’en était sorti. D’après les experts, il faut s’attendre à d’autres événements du même genre dans les années à venir.

Commentaires