Retour

Le taux de gaz carbonique dans l'atmosphère atteint un nouveau record

Vue aérienne d'une ville dans le smog

Un cap a été franchi le 18 avril 2017 : le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a alors atteint pour la première fois les 410 parties par million (ppm).

C’est à l’Observatoire solaire du Mauna Loa, à Hawaii, que cette valeur record a été enregistrée. Elle a de quoi inquiéter, puisque le CO2 est responsable de 26 % de l’effet de serre dans l’atmosphère terrestre.


10 catastrophes naturelles que les scientifiques attendent


Cette augmentation nous éloigne donc des cibles de l’Accord de Paris sur le climat, signé en avril 2016. L’accord prévoit de limiter le réchauffement climatique mondial « bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux industriels », ce qui suppose de réduire significativement les émissions de CO2 dues à l’activité humaine.

En 1839, le taux de CO2 dans l’atmosphère était de seulement 4 ppm, selon des carottes de glace prélevées en Antarctique.

Commentaires