Avec 8,3 milliards de tonnes de plastiques cumulés entre 1950 et 2015, le recyclage n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui pour la préservation de notre planète. Même s’il est de plus en plus ancré dans les habitudes ménagères de la plupart des foyers québécois, il est encore parfois difficile de distinguer ce qui peut être placé dans le bac vert ou jeté.

Ce qui va dans le bac de recyclage, mais...

Contenants, emballages, cartons et journaux sont destinés au bac à recyclage. Pourtant, parmi ces grandes familles, des exceptions subsistent. Pour le papier et le carton, il faut jeter à la poubelle les enveloppes matelassées, les autocollants, les photos ainsi que les papiers et cartons imbibés de gras.

Le plastique lui?

Du côté du plastique, il est interdit de placer dans le bac à recyclage les objets en styromousse comme les tasses à café, les barquettes utilisées pour emballer la viande ou le poisson. À bannir également: les ustensiles en plastique, les barquettes qui contiennent les champignons ou les pots à yogourt.

Les matières métalliques 

Enfin, pour les matières métalliques, les contenants de peinture, de solvants et de pesticides, les casseroles, les chaudrons ainsi que les appareils électroniques et électroménagers doivent être mis à la poubelle.

Même si le recyclage semble compliqué à première vue, on prend l’habitude au gré du temps... et les réflexes se développent!